L’OIM en Libye publie son 5ème rapport sur le suivi de la mobilité

Posted: 
08/19/16

Libya - Cette semaine, l’OIM en Libye a publié son cinquième Rapport sur le suivi de la mobilité. Le rapport, qui rend compte des schémas de mobilité, des tendances, des besoins et des abris des populations en déplacement en Libye, identifiés par la Matrice de suivi des déplacements (DTM) de l’OIM, a enregistré 348 372 déplacés internes, 310 265 rapatriés et 275 857 migrants dans le pays.

Les changements les plus notables observés depuis le dernier rapport sont la hausse du nombre de migrants de retour à Benghazi, suivie de l’atténuation du conflit dans de nombreux districts et des mouvements de retour croissants vers Derna, Az Zawiyah, Gwalesh, Sabha, As Sidr et Kikla.

Ces conclusions ont été accompagnées d’une baisse du nombre de déplacés internes identifiés à Benghazi, à Tobruk, à Tripoli, à Az Zawiyah et à Derna.

Bien que 84 pourcent des déplacés internes vivaient dans des logements privés, soit en location, soit chez des proches, les 16 pourcent restants vivaient dans des zones publiques, notamment des écoles publiques, des installations informelles (tentes, caravanes ou camps de fortune) et dans des bâtiments non terminés.

Pour la première fois, le rapport a recueilli des informations sur les besoins primaires des familles déplacées dans chaque communauté (muhalla). Les résultats nationaux complets ont indiqué que l’aide non alimentaire, les services médicaux et les abris étaient les besoins les plus fréquemment cités.

Le nombre de migrants identifiés en Libye reste relativement stable, avec une augmentation de 5% seulement par rapport au dernier rapport.

Quelque 79 pourcent des migrants vivaient dans des logements privés, 18 pourcent dans des lieux publics, notamment des bâtiments non terminés, des tentes, des caravanes et des abris de fortune. Environ 2 pourcent étaient détenus dans des centres. Les pays d’origine des migrants les plus souvent cités étaient le Niger, l’Egypte et le Tchad.

Les données de la DTM donnent la situation géographique des déplacés internes, des rapatriés et des migrants, ainsi que des détails sur les types d’abris, la démographie, la durée du séjour, et d’autres informations à la fois au niveau local (baladiya) et au niveau communautaire (muhalla). Pour consulter les données complètes, les tableaux de synthèse, les tableaux de bord interactifs, les cartes et le 5ème Rapport analytique, veuillez vous rendre sur : www.globaldtm.info/libya.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Daniel Salmon, OIM Libye, Tel: +216 56 066 656, Email: dsalmon@iom.int