L’OIM en Somalie facilite le dialogue communautaire sur la traite et le trafic illicite d’êtres humains

Posted: 
11/17/17

Hargeisa/Mogadishu – L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a dispensé une formation au dialogue communautaire à 34 membres de l’Agence de lutte contre la traite et du développement (HAKAD), du Ministère de l’information, de comités de déplacés internes et des conseillers locaux. Les sessions ont été organisées à Hargeisa et à Mogadishu avec le soutien du gouvernement japonais.

Les participants ont été formés aux concepts de base de la traite et du trafic illicite d’êtres humains et à la facilitation du dialogue et de la conversation communautaire. Les jeunes faisaient partie des personnes sélectionnées pour la formation afin d’encourager le dialogue entre pairs dans leurs lieux respectifs. Des responsables gouvernementaux chargés d’animer le dialogue communautaire ont également été choisis pour la formation. Le dialogue sur la traite et le trafic illicite permet une migration humaine et ordonnée en sensibilisant la population sur les issues possibles et les réalités de la migration irrégulière.

L’OIM est attachée au principe selon lesquels les migrants ont besoin d’informations adéquates pour prendre des décisions en connaissance de cause en matière de migration. C’est pourquoi le dialogue communautaire est centré sur les interventions locales.

La formation a fait appel à des outils et des méthodologies qui ont encouragé les participants à faire librement part de leurs expériences en matière de traite et de migration irrégulière. Les participants ont pris part à des groupes de discussion thématique et des séances de brainstorming et ont visionné des présentations et des vidéos montrant les conséquences potentielles de la migration irrégulière.

En utilisant ces outils, les participants ont exploré et énuméré les facteurs spécifiques d’attraction-répulsion de la migration irrégulière dans leurs lieux d’origine. Les participants ont débattu de ces facteurs ainsi que des politiques et stratégies gouvernementales pour lutter contre la migration irrégulière.

Grâce à la formation, des groupes de conversation communautaire qui coordonneront les activités avec le gouvernement local ont été établis.

« Nous sommes ravis de nous joindre à l’OIM pour réaliser des activités importantes pour la communauté, cette formation aidera les bénévoles à informer la population sur la traite et le trafic illicite d’êtres humains, réduisant ainsi les mouvements irréguliers », a déclaré Nuur Said Tahlil, du Ministère de l’information.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Solomon Tagel, OIM Somalie, Tel : 00 254 712 835 079, Email : tsolomon@iom.int  

  • Some of the participants who were trained on basic concepts of trafficking and smuggling and facilitation of community dialogue and conversation.