L’OIM en Turquie aide plus de 15 000 Syriens à demander une réunification familiale en Allemagne

Posted: 
03/07/17
Themes: 
Family Reunification, Refugee and Asylum Issues, Resettlement

Turquie - Depuis juillet 2016, l’OIM en Turquie a aidé plus de 15 000 Syriens à accéder au Programme de réunification familiale (FAP) en Allemagne. Le programme aide les migrants vulnérables à demander des visas de regroupement familial et à prévenir la traversée irrégulière de la Méditerranée. 

Plus d’un demi-million de Syriens et d’Iraquiens ont demandé l’asile en Allemagne depuis 2015 et environ 320 000 ont obtenu le statut de réfugié, d’après l’Office fédéral allemand pour la migration et les réfugiés (BAMF). 

Grâce au financement de l’Office fédéral allemand des affaires étrangères, l’OIM dirige les bureaux du FAP en Turquie, au Liban et en Iraq afin de guider les familles syriennes et iraquiennes dans le processus de demande de visa. Elle les aide à remplir correctement les formulaires qui leur permettront de retrouver des membres de leur famille proche ayant déjà obtenu l’asile en Allemagne. 

Le FAP a pour but de réunir jusqu’à 35 000 familles de la région. A ce jour, environ 25 000 familles ont pu rejoindre leurs proches en Allemagne. Quelque 85 pourcent des bénéficiaires du FAP sont des femmes. 

A mesure que le déplacement continue de s’intensifier, la nécessité de proposer des solutions de migration légale, notamment des programmes de réunification familiale, ne cesse de croître. 

« Tandis que la région continue de souffrir du conflit, chaque année, nous sommes témoins de la demande croissante de solutions de réinstallation et de réunification familiale », a déclaré Lado Gvilava, chef de mission de l’OIM en Turquie. « Il est temps que les gouvernements, la société civile et les organisations internationales unissent leurs forces pour proposer aux personnes qui fuient la violence des solutions de migration sûre et légale, plutôt que de continuer à les contraindre à la migration irrégulière. » 

Arefa, une mère de famille syrienne, a reçu l’aide du Bureau du FAP de l’OIM en Turquie. Au plus fort de la crise de la Méditerranée en 2015, son mari faisait partie du million de migrants et réfugiés à entreprendre le dangereux périple vers l’Allemagne dans l’espoir de construire une vie plus sûre pour sa famille. 

« Nous avons tout perdu en Syrie. Après des années de guerre, mes enfants avaient besoin d’un avenir », a confié Arefa. A Istanbul, elle a attendu des nouvelles de son mari avec ses cinq enfants. 

Six mois plus tard, son mari a reçu l’asile en Allemagne. Arefa a pu économiser les 30 euros du rendez-vous pour le visa de sa famille de cinq personnes. « Je ne savais pas quoi faire et comment obtenir les documents demandés par le gouvernement allemand », a-t-elle expliqué. 

Grâce à l’OIM, Arefa a pu préparer et transmettre les documents requis. Ses enfants et elle ont aussi suivi des cours d’intégration organisés par l’OIM pour les aider à se préparer à la vie en Allemagne. Après deux années de séparation, la famille d’Arefa a enfin été réunie en Allemagne. 

Les personnes retenues pour le programme FAP reçoivent des permis de résidence valables pour la même durée que ceux de leurs proches en Allemagne. Pour obtenir le statut de réfugié, elles doivent passer par le processus de demande d’asile officiel en Allemagne. 

Pour plus de détails sur le Programme FAP, rendez-vous sur Familyreunion-syria.diplo.de ou sur la page Facebook : www.facebook.com/IOM.Family.Assistance.Programme. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM en Turquie, Eleonora Servino, Email:  info.fap.tr@iom.int ou Abby Dwommoh, Tel: +90 312 454 3048, Email: mediaIOMTurkey@iom.int

Arefa and her children reunite with her husband in Germany. Photo: IOM