L’OIM encourage les migrants à participer au recensement de la population de 2017 au Chili

Posted: 
04/18/17

Chili - L’OIM au Chili travaille avec le Ministère de l’économie, du développement et du tourisme, l’Institut national des statistiques (INE), les autorités locales et les organisations de la société civile en vue d’encourager les migrants dans le pays à participer au recensement de la population qui se déroule le 19 avril. Le recensement est organisé afin de surmonter et de corriger les problèmes méthodologiques du recensement de 2012.

Le Chili a fait des progrès ces dernières années dans la conception de politiques publiques qui répondent aux besoins des migrants, en particulier en matière de santé, de logement et d’éducation. La continuité de ces politiques nécessite des informations à jour, c’est pourquoi l’accent a été mis sur le développement de stratégies visant à garantir la participation des migrants au recensement.

Ces stratégies sont centrées sur la promotion des caractéristiques et de l’importance d’un recensement, en soulignant que les migrants peuvent participer en ouvrant leur porte et en leur assurant que les recenseurs ne leur poseront pas de questions sur leur situation de migration.

L’INE a créé les questionnaires de recensement dans cinq langues afin de faciliter l’enregistrement dans les zones où les habitants étrangers sont les plus nombreux, notamment en créole pour les migrants haïtiens.

Silvia Olego, de l’OIM au Chili, a expliqué que « ce recensement est une bonne pratique de politique publique et qu’il garantit que personne n’est laissé de côté, comme énoncé dans le Programme 2030. »

Le gouvernement du Chili estime que la population migrante atteindra 600 000 personnes dans le recensement de 2017. En 2014, ils étaient environ 411 000 migrants réguliers.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Valeria Beltran, OIM Chili, Tel. +56 02 9633710, Email: vbeltran@iom.int

Haitian and Colombian migrants in Chile call for participation as census-takers in the 2017 Census. Photo: IOM