L’OIM et des municipalités honduriennes viennent en aide aux enfants migrants de retour

Posted: 
08/23/16
Themes: 
Migrant Assistance, Migration and Youth

Honduras - L’OIM et l’Association des Municipalités du Honduras (AMHON) ont signé, cette semaine, une lettre d’accord visant à renforcer les capacités des acteurs honduriens locaux à prendre en charge et à réintégrer des enfants et des adolescents migrants de retour dans les municipalités de Catacamas, d’El Progreso et de San Pedro Sula.

En reconnaissance de la Convention sur les droits de l’enfant, l’accord de coopération a été signé par le Président exécutif de l’AMHON, Nery Cerrato, et le chef de mission de l’OIM au Salvador, au Guatemala, au Honduras, Jorge Peraza Breedy.

Les signataires ont également lancé un Guide d’aide psychosociale pour les enfants et les adolescents migrants. Le guide a également été développé avec le soutien des clusters chargés de la protection, notamment les maires, les organisations de la société civile et le Département hondurien pour l’enfance, la jeunesse et la famille (DINAF).

Il met en avant les meilleures pratiques en matière de renforcement des techniques d’identification et de renvoi des populations mobiles en situation de vulnérabilité nécessitant une prise en charge globale spécialisée.

Grâce à ce partenariat, l’OIM fournira également une aide technique aux acteurs institutionnels clés dans les municipalités ciblées, en vue de renforcer leurs capacités à prendre en charge les enfants, les adolescents et leurs familles.

L’OIM distribuera en outre 400 kits d’écolier et formera les dirigeants communautaires sur des questions comme la prévention de la migration irrégulière et les droits des populations de migrants.

L’accord fait partie d’un projet intitulé : Strengthening the Capacities of Government Assistance after the arrival of Unaccompanied Children and Adolescents Returning to El Salvador and Honduras, financé par le Fonds de développement de l’OIM.

L’OIM centrera également ses efforts sur les formations et la promotion du processus de réintégration des enfants et des adolescents migrants ayant des besoins de protection spéciaux. Ces formations cibleront les responsables du gouvernement hondurien.

D’après le Centre national du secteur social de l’information du Honduras (CENISS), pendant le premier semestre 2016, plus de 4 300 enfants et adolescents de retour au Honduras depuis le Mexique et les Etats-Unis. Sur ce nombre, 63 pourcent étaient âgés de 13 à 17 ans. Le CENISS désigne également San Pedro Sula comme la municipalité ayant le taux le plus élevé d’enfants migrants de retour dans le pays.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Karen Arita, OIM Honduras, Tel: +504 2237-7460, Email: karita@iom.int. Ou Alba Amaya, OIM El Salvador, Guatemala et Honduras, Tel: +503 2521-0556, Email: aamaya@iom.int

IOM will help Honduran agencies to provide care to returned migrant children. Photo: IOM / José Miguel Gómez