L’OIM et la Citi Foundation élargissent leur partenariat pour soutenir la réintégration des Vénézuéliens

Posted: 
11/19/19
Themes: 
Diversity and Integration, migrants in vulnerable situations

Bogota - Le nombre de réfugiés et de migrants du Venezuela devrait atteindre 6,5 millions d’ici la fin de l’année prochaine, d’après le Plan de réponse régional pour les réfugiés et les migrants (RMRP). Confrontée à ce défi de taille, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et la Citi Foundation ont lancé, hier, 18 novembre, un projet visant à améliorer les moyens de subsistance des Vénézuéliens et des communautés d’accueil en Colombie et au Pérou.

La Citi Foundation vise à promouvoir le progrès économique et à améliorer la vie des gens au sein des communautés à faible revenu à travers le monde.

L’exode des ressortissants vénézuéliens est l’une des plus grosses crises du déplacement externe dans le monde actuellement. Environ la moitié des 4,6 millions de personnes qui ont quitté le Venezuela depuis 2015 - d’après les derniers chiffres de la Plateforme de coordination régionale pour les réfugiés et les migrants du Venezuela - se trouvent en Colombie et au Pérou voisins.

Ces chiffres devraient atteindre les 2,4 millions en Colombie et 978 000 au Pérou l’an prochain. En réalité, bon nombre sont des ressortissants de ces pays andins, des citoyens de Colombie et du Pérou qui ont passé des années, voire des décennies, à vivre et à travailler au Venezuela voisin.

Un nombre considérable de Vénézuéliens arrivent sans les qualifications et les compétences pour contribuer à l’économie des pays d’accueil mais l’accès à l’emploi formel peut souvent s’avérer difficile.

« La Citi Foundation est déterminée à faire partie de la solution à cette crise humanitaire », a déclaré Alvaro Jaramillo, de la Citi Foundation, lors de l’événement de lancement. « Nous croyons fermement que - en tant que partenaire dans les communautés où nous vivons et travaillons - nous avons une responsabilité partagée dans la réponse aux défis qui s’érigent devant nous. »

Le partenariat permettra de dispenser des formations et certifications professionnelles à plus de 400 jeunes Vénézuéliens. Le projet comprend également un incubateur d’entreprises mixtes composées de Vénézuéliens, de Colombiens de retour et de membres de la communauté d’accueil. Le partenaire à but non lucratif de l’OIM, USA for IOM, organisera des activités pédagogiques aux Etats-Unis pour sensibiliser davantage à la question.

« Une attention accrue à l’ampleur de la crise est nécessaire car les sorties du territoire continuent à un rythme soutenu et augmentent chaque jour », a déclaré Luca Dall’Oglio, PDG d’USA for IOM. « Ce partenariat offre un espace au secteur privé, aux acteurs humanitaires et à ceux du développement, à la société civile et aux institutions financières internationales pour débattre du soutien, non seulement en matière d’aide d’urgence mais également de réponse aux besoins à long terme comme l’intégration socioéconomique et culturelle. »

Depuis 2015, la Citi Foundation a attribué près d’un million de dollars à l’OIM pour ses efforts visant à aider les adolescents et les jeunes vulnérables à développer les aptitudes et compétences nécessaires pour accroître les possibilités de génération de revenu dans les écosystèmes numériques et pour améliorer leurs moyens de subsistance.

Le dernier investissement pour soutenir l’intégration économique des Vénézuéliens au Pérou et en Colombie double les contributions totales à près de 2 millions de dollars.

« Notre collaboration avec la Citi Foundation a servi de moteur pour favoriser davantage la participation du secteur privé ces dernières années », a déclaré Ana Eugenia Durán Salvatierra, chef de mission de l’OIM en Colombie. « La participation d’acteurs multiples est plus que jamais essentielle à l’heure où nous sommes confrontés au plus important mouvement de population dans l’histoire récente de l’Amérique latine », a-t-elle ajouté.

La Citi Foundation investit dans des efforts qui améliorent l’inclusion financière, les possibilités d’emploi pour les jeunes et ré-imagine des approches pour bâtir des villes économiques dynamiques. Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.citifoundation.com

Pour plus d’informations, veuillez contacter Liz Lizama, OIM Washington, Tel. +1 202 716 8820, email : elizama@iom.int

  • Representatives of IOM, Office of the President of Colombia, Peru Ministry of Foreign Affairs and the US Agency for International Development participated in a panel discussion at the launch of a new project to support the socioeconomic integration of Venezuelans in Colombia and Peru. Photo: IOM/Liz Lizama