L’OIM et le Bureau européen d’appui en matière d’asile signent un accord de travail

Posted: 
07/23/19
Themes: 
IOM, International and Regional Cooperation

Paris - Le Bureau européen d’appui en matière d’asile (BEAA) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont établi un cadre de coopération officielle pour diriger les domaines pertinents de travail commun dans les domaines de la protection internationale et de la gestion des migrations.

L’Accord de travail a été signé aujourd’hui par la Directrice générale du BEAA, Nina Gregori, et le Directeur général de l’OIM, António Vitorino, à Paris. 

L’Accord de travail couvre la coopération dans plusieurs domaines vers lesquels les mandats du BEAA et de l’OIM convergent pour garantir que les droits des migrants et les demandeurs d’une protection internationale soient sauvegardés, tout en aidant les gouvernements nationaux à répondre à leurs obligations et à leurs besoins. Parmi ces domaines figurent l’alerte rapide, la préparation et l’urgence, les conditions d’accueil des demandeurs, les retours vers les pays d’origine, la réinstallation, la relocalisation volontaire et l’aide aux migrants vulnérables ayant des besoins de protection spécifiques. 

Des domaines transversaux de coopération sont aussi compris dans l’Accord de travail, comme les initiatives de formation, l’échange d’expertise et le travail commun en matière de renforcement des capacités pour les autorités nationales. 

« Le BEAA et l’OIM travaillent ensemble depuis plusieurs années en aidant les autorités à faire respecter les droits des migrants et des demandeurs de protection internationale. Je salue l’officialisation de cette coopération aujourd’hui, qui renforce le travail important qu’accomplissent les deux parties et qui est un autre exemple de l’accent que met l’UE sur les synergies internationales solides en matière de gestion de la migration et de l’asile », a déclaré Nina Gregori, lors de la signature de l’Accord de travail. 

« Le partenariat entre l’OIM et le BEAA s’est grandement élargi ces dernières années, reflétant la croissance et la complexité des besoins dans le domaine de l’asile et de la migration dans l’UE et dans les pays voisins. L’établissement d’une coopération pour la complémentarité est un prérequis pour garantir un soutien de la plus haute qualité aux migrants, aux demandeurs d’asile et aux Etats-membres que nous partageons », a déclaré António Vitorino. 

Le BEAA et l’OIM travaillent également ensemble pour aider les pays dans la zone européenne à gérer les migrations et les procédures d’asile conformément au droit international et au droit européen le cas échéant. Ce travail comprend une formation commune aux autorités nationales, la coordination de la réinstallation depuis des pays hors de l’UE vers l’UE ainsi que l’échange de données, d’informations et de documents. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Joel Millman, OIM Genève, Tel. +41 79 103 8720, email : jmillman@iom.int

  • Nina Gregori, Directrice générale du BEAA (à gauche) et António Vitorino, Directeur général de l’OIM après la signature d’un accord à Paris le 22 juillet.

  • Nina Gregori, Directrice générale du BEAA (à gauche) et António Vitorino, Directeur général de l’OIM après la signature d’un accord à Paris le 22 juillet.