L’OIM et le PNUD améliorent l’accès à l’eau salubre pour 45 000 Somaliens déplacés à Baidoa

Posted: 
10/27/17
Themes: 
Community Stabilization, Humanitarian Emergencies, Internally Displaced Persons

Baidoa - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, établit un partenariat avec le gouvernement somalien et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) afin d’approvisionner en eau potable plus de 45 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays et membres de la communauté d’accueil dans l’Etat de Baidoa, au sud-ouest du pays, touché par la sécheresse. Le projet fait partie des activités en cours pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène et des interventions face à la sécheresse réalisées par l’OIM et le PNUD dans la région.

La saison des pluies appelé « Gu » en Somalie (avril-juin) a connu des chutes de pluie largement en dessous de la moyenne cette année, provoquant une grave sécheresse à travers toutes les régions. La ville de Baidoa est l’une des plus touchées et accueille actuellement le plus grand nombre de déplacés internes en Somalie. D’après la Matrice de suivi des déplacements de l’OIM déployée à travers 21 sites, plus de 243 000 personnes ont migré dans la zone entre novembre 2016 et septembre 2017. Les capacités d’absorption à Baidoa sont déjà mises à rude épreuve, faisant fortement croître la demande de services d’urgence et provoquant une détérioration des conditions de vie dans les installations de déplacés et dans les communautés d’accueil.

Conformément aux priorités du gouvernement fédéral, au Plan national somalien pour le développement et aux objectifs du groupe hygiène et assainissement, le but de ce projet conjoint OIM-PNUD est de fournir des services durables d’approvisionnement en eau aux personnes déplacées et vulnérables aux catastrophes dans les installations de déplacés et au sein des communautés d’accueil de Baidoa. Des puits stratégiques seront remis en état pour fournir un accès à l’eau salubre dans les zones asséchées. Le projet comprend également la construction de conteneurs d’eau et l’acheminement d’eau par camion.

« La fourniture d’eau salubre aux déplacés internes et aux communautés d’accueil est l’une des principales priorités du Ministère, notamment car elle contribue à prévenir les maladies transmises par l’eau dans la région », a déclaré Aden Hassan Mohamed, Ministre des ressources énergétiques et hydriques de l’Etat du Sud-Ouest. « Nous avons hâte de recevoir le soutien du PNUD et de l’OIM », a-t-il ajouté.

Abdirahim Nor, spécialiste du Programme de résilience aux changements climatiques du PNUD, s’est engagé à soutenir les victimes de la sécheresse et les communautés urbaines démunies dans la ville de Baidoa et dans les villages alentours, tout en renforçant la résilience aux sécheresses provoquées par les changements climatiques en Somalie grâce à l’amélioration de l’accès à l’eau salubre.

« Non seulement ces sécheresses déclenchent une catastrophe humanitaire mais elles sont également une entrave majeure au développement en Somalie. Les pertes sont énormes en termes de vies humaines et de moyens de subsistance. Le PNUD apporte son soutien à Baidoa par l’entremise de l’OIM pour s’assurer que nous puissions fournir un accès à des sources d’eau fiables aux déplacés internes et aux communautés vulnérables », a-t-il déclaré.

« L’accès à l’eau est un enjeu majeur non seulement pour les déplacés mais aussi pour la communauté toute entière qui vit à Baidoa et dans les quartiers alentours », a déclaré Omar Khayre, chargé du Programme hygiène et assainissement de l’OIM. « La population de Baidoa ayant augmenté de 40 à 50 pourcent, les ressources en eau sont actuellement insuffisantes. Le projet contribuera à couvrir les besoins immédiats vitaux et à former les responsables à l’entretien, à la réparation et à la gestion des sources d’eau. »

Entre janvier et septembre 2017, l’OIM a distribué plus de 180 millions de litres d’eau salubre et potable à 568 749 bénéficiaires à travers ses régions cibles grâce à un mécanisme de bons d’échange pour de l’eau. Quelque 385 958 personnes ont obtenu un accès durable à l’eau grâce au soutien opérationnel et à l’entretien de 46 sources d’eau permanentes, notamment des puits de forage stratégiques et des puits peu profonds. L’OIM a également réalisé des activités de promotion de l’hygiène au sein des communautés à risque, diffusant des messages de changement des comportements à 563 777 personnes entre janvier et septembre 2017.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Yuko Tomita, OIM Somalie, Tel : + 254 715 990 600, Email : iomsomaliapsu@iom.int ou Hassan Abdirizak Ahmed, PNUD Somalie, Email : hassan.a.ahmed@undp.org

 

  • Somalia’s Ministry of Water and Energy in the South West has identified 11 strategic boreholes that will be rehabilitated to provide access to safe and clean water to areas affected by drought and AWD/cholera in Baidoa. Photo: Hasan Ahmed Hared / UN Migration Agency (IOM) 2017

  • Representatives from local authorities, IOM and UNDP met in Baidoa on Wednesday 25 October 2017 to launch the project. Photo: Hasan Ahmed Hared / UN Migration Agency (IOM) 2017