L’OIM et les partenaires agissent face à la traite et aux violences sexistes au nord du Myanmar

Posted: 
01/27/15

Myanmar - Le conflit a éclaté dans l’Etat Kachin au nord du Myanmar en 2012, et depuis, près de 100 000 personnes ont été déplacées. D’après de récentes informations, il existe une tendance inquiétante croissante des violences faites aux femmes dans les camps de déplacés dans les Etats Kachin et Shan, au nord du pays, ainsi que de la traite à des fins d’exploitation sexuelle et de travail forcé.

Pour lutter contre cela, l’OIM au Myanmar, le FNUAP et le Conseil danois pour les réfugiés (DRC) organiseront un atelier de formation de trois jours du 28 au 20 janvier, afin d’aider les organisations participant aux opérations humanitaires à faire face à ces problèmes.

Les ONG, les réseaux et alliances de femmes, les organisations religieuses et les fondations locales de l’Etat Kachin seront formées par les formateurs de l’OIM, du FNUAP et du DRC sur les violences sexuelles et sexistes et sur la sensibilisation à la lutte contre la traite. L’événement sera centré sur comment atteindre les personnes déplacées dans les zones touchées par le conflit et non-contrôlées par le gouvernement les plus isolées, qui reçoivent actuellement peu ou pas de soutien de la communauté internationale.

« Les violences sexuelles sont un problème de protection grave qui nécessite l’attention et le soutien de la communauté internationale. Nous sommes ravis de coopérer avec autant d’organisations de la société civile et religieuses afin d’intégrer les activités de lutte contre la traite dans leur travail », a déclaré Kieran Gorman-Best, chef de mission de l’OIM au Myanmar.  

Ce message a été réitéré par Janet Jackson, représentante du FNUAP au Myanmar : « cet événement fournit une opportunité aux organisations locales et internationales, notamment aux institutions spécialisées  des Nations Unies, d’apprendre, d’échanger et de trouver des solutions collectives. »

L’atelier est organisé conjointement par le FNUAP, le DRC et l’OIM, avec le soutien du Fonds central des Nations Unies pour les interventions d’urgence.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Kieran Gorman-Best

OIM Myanmar

Tel. +95 94317 1025

Email: kgormanbest@iom.int