L’OIM et l’UE renforcent la capacité de gestion des migrations en Somalie

Posted: 
10/11/16

Somalie - Avec le soutien de l’union européenne (UE), l’OIM a organisé, la semaine dernière, une formation de deux jours sur la gestion des migrations à laquelle ont participé 20 personnes issus des ministères clés du gouvernement fédéral de Somalie et de sa nouvelle Equipe de travail interministérielle de haut niveau sur la migration.

La formation, dispensée par Alice Kimani, agent de politique de liaison régional de l’OIM, couvrait des sujets tels que le concept de gestion des migrations ; la responsabilité des Etats à gérer la migration ; les droits et obligations des migrants ; et les manières par lesquelles un Etat peut élaborer une politique et un cadre migratoire.

« La migration est une question mondiale et un défi important que rencontrent la Somalie et ses voisins. L’UE est engagée à aider les pays les plus touchés par les pressions migratoires et qui sont désireux de renforcer la capacité des responsables gouvernementaux en leur apportant les compétences nécessaires pour gérer la crise migratoire complexe », a déclaré Michele Cervone d’Urso, responsable de la délégation de l’UE et Ambassadeur en Somalie.

« Le renforcement institutionnel et le renforcement de capacités pour les ministères concernés en matière de gestion des migrations sont essentiels pour le gouvernement. En se stabilisant à la fois économiquement et socialement, la Somalie crée des opportunités pour que les citoyens restent dans le pays. Voyager devient donc pour beaucoup un choix et non une nécessité », a déclaré Mariam Yusuf, Envoyée spéciale du gouvernement fédéral pour les droits des enfants et des migrants.

La formation reposait sur l’expertise de l’OIM acquise en travaillant en coopération étroite avec le gouvernement pour répondre aux questions liées à la migration. Ces questions comprennent la migration irrégulière, la traite des personnes, le retour volontaire et la réintégration des rapatriés et les solutions durables pour les déplacés internes.

L’OIM se centre aussi sur la gestion des flux de migration composite en collaboration avec les Etats de la corne de l’Afrique et de la région de l’IGAD. L’Organisation facilite la migration sûre et effectuée dans le bon ordre des populations de migrants vulnérables mobiles en aidant les gouvernements à réglementer la gestion des frontières et de la migration conformément aux normes et aux meilleures pratiques internationales.

« La migration est un défi auquel fait face la Somalie en raison du conflit qui pousse de nombreux migrants à quitter le pays pour des raisons économiques et sociales. L’OIM s’engage à poursuivre son travail avec le gouvernement fédéral et les autres acteurs pour traiter les questions de migration », a déclaré Julia Hartlieb, de l’OIM en Somalie.

La formation fait partie d’une projet de l’OIM financé par l’Union européenne intitulé : « Facilitating Sustainable Return through Laying Foundations for Somalia in the Horn of Africa ».

Pour plus d’informations, veuillez contacter Julia Hartlieb, OIM Somalie, Tel: + 254202926121, Email: jhartlieb@iom.int

Somali officials study migration management. Photo: IOM