L’OIM et l’USAID distribuent 15 000 tests de dépistage de la COVID-19 au Honduras

Posted: 
05/05/20
Themes: 
COVID-19

Tegucigalpa - Depuis le 1er mars, le Honduras accueille des migrants de retour des États-Unis à un rythme de 100 hommes et femmes par jour. A ce jour, aucun n'a été testé positif à la COVID-19, mais l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) aide les autorités honduriennes à se préparer à l'apparition de tout signe de contagion. 

En collaboration avec l'Agence américaine pour le développement international (USAID), l’OIM se concentre sur la logistique liée à l'achat et au transport des kits d'extraction et de réactif au Guatemala, ce qui permettra de réaliser 15 000 tests de COVID-19 une fois que ces kits seront déployés au Honduras, conformément aux exigences du Ministère de la santé de ce pays.   

Voir la vidéo 

Le personnel de l'OIM au Honduras s'est rendu à Guatemala City pour escorter ce matériel, qui renforcera la capacité du Laboratoire national de virologie. Les articles donnés permettront d'augmenter le nombre de tests effectués sur la population, ainsi que sur les migrants de retour, et positionneront le Honduras pour une meilleure prévention du virus. 

À cette fin, le gouvernement du Honduras a établi des sites à Tegucigalpa et à San Pedro Sula pour accueillir les migrants de retour des États-Unis et du Mexique qui subissent une période de quarantaine de 14 jours.  

Selon les données de l'Observatoire consulaire et de l'immigration, entre le 1er mars et le 26 avril (les deux mois pendant lesquels le coronavirus a été présent au Honduras), 5 822 personnes ont été renvoyées des États-Unis et du Mexique vers ce pays d'Amérique centrale.  

« Grâce au don de ces kits, nous contribuons non seulement à la prévention de la COVID-19 au Honduras, mais aussi à la protection de la santé des migrants de retour, qui bénéficieront également de ces tests », a déclaré Jorge Peraza, chef de mission de l'OIM pour le Salvador, le Guatemala et le Honduras. 

Depuis le début de l'urgence sanitaire, l'OIM a donné au Honduras plus de 1 550 kits d'hygiène, 800 parures de linges de lit, 450 serviettes et du matériel pour 770 abris. 

L'OIM a également soutenu la reconversion des espaces sportifs et éducatifs en centres d'isolement temporaire, en remplaçant les zones de lavage, en modernisant les systèmes sanitaires, en protégeant les sols et en séparant les groupes ayant des délais de quarantaine différents.  

L'OIM a fait d'autres dons directement à la Commission permanente pour les situations d’urgence du Honduras (COPECO), l'unité qui dirige la réponse d'urgence dans le pays. 

L'USAID, l'agence gouvernementale américaine qui travaille depuis près de 60 ans avec le gouvernement et le peuple du Honduras, a financé cette intervention de l'OIM.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ismael Cruceta, OIM Honduras, Tel. +504 9457 3685, email : icrucrta@iom.int

  • (De gauche à droite) Likza Salazar, coordinatrice nationale des projets de l'OIM au Honduras ; Alba Consuelo Flores, Ministre de la santé ; et Lisandro Rosales, Secrétaire aux relations extérieures et à la coopération internationale. Photo : OIM/Ismael Cruceta  

  • Mario Fortín Fidence, Ambassadeur du Honduras au Guatemala, à l'arrivée du personnel de l'OIM à l'aéroport La Aurora à Guatemala City. Photo : OIM/Ismael Cruceta 

  • Le personnel du Ministère de la santé reçoit les kits. Photo : IO /Ismael Cruceta

  • Un fonctionnaire de l'OIM livre les kits à l'arrivée à Tegucigalpa. Les kits permettront d'augmenter le nombre de tests effectués sur la population et les migrants de retour. Photo : OIM/Ismael Cruceta