L’OIM forme la police, les représentants de la justice et la société civile de RCA sur la traite

Posted: 
09/30/16

République Centre-Africaine - L’OIM a organisé deux formations consécutives pour renforcer la capacité des officiers de police, des représentants de la justice et des membres de la société civile à aider les victimes de traite et à répondre aux cas de traite en République centrafricaine (RCA).

Le projet : Strengthening National Awareness & Response Capacities to Combat Trafficking in Persons & other Forms of Exploitation under Prevailing Crisis Conditions in the Central African Republic est financé par l’Allemagne et vise à élaborer des mécanismes dans le pays visant à lutter contre le phénomène de traite ciblant les migrants vulnérables, les déplacés internes et les communautés à risque.

Les formations ont informé les 70 apprentis sur les différents aspects de la traite, l’identification des victimes, les outils d’investigation et les mesures visant à prévenir la traite, ainsi que les services et l’aide appropriés vers lesquels les migrants peuvent être renvoyés. Les officiers ont également été formés sur la législation centrafricaine et internationale en matière de traite des personnes.

Le projet a également permis d’organiser des groupes de sensibilisation à la traite pour les membres de la société civile et les dirigeants locaux dans les 3ème, 4ème et 5ème districts de Bangui et de Bégoua.

Les sessions, organisées avec les dirigeants communautaires, les autorités locales et les ONG nationales, ont mis en avant les avantages personnels du signalement pour la victime en termes d’accès aux services appropriés mais aussi l’avantage pour la société de permettre aux autorités de répondre au problème de traite en arrêtant les auteurs.

L’OIM fournit aussi une aide directe aux victimes de traite identifiées à travers le pays. Cette aide comprend des kits d’hygiène personnelle, la réunification familiale et des plans de réintégration sur mesure.

La traite des personnes est un phénomène courant en RCA qui est identifiée comme pays d’origine, de transit et de destination pour les enfants victimes de travail forcé et d’exploitation sexuelle, pour les femmes victimes de prostitution forcée et pour les adultes victimes de travail forcé.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Clément Hamon, OIM RCA, Tel+ +236 75116042, Email: chamon@iom.int