L’OIM fournit un hébergement d’urgence à plus de 2 500 migrants et réfugiés vulnérables transférés depuis les îles grecques

Posted: 
12/07/18
Themes: 
Refugee and Asylum Issues

Athènes - L’OIM (l’organisme des Nations Unies chargé des migrations) fournit un hébergement temporaire et des services de protection à 2 518 migrants et réfugiés vulnérables qui ont été transférés depuis les îles égéennes du nord-est vers le continent grec. 

Entre le 29 octobre et le 3 décembre, une action soutenue par l’UE a permis à l’OIM de fournir un hébergement sûr et des services adaptés aux demandeurs d’asile - dont 1 086 femmes et 818 enfants - transférés vers le continent alors qu’ils vivaient dans des conditions impropres sur les îles de Lesbos, de Chios, de Kos et de Leros. Dans le cadre du plan de décongestionnement de l’île mis en place par le gouvernement, la priorité est donnée au transport et à l’hébergement de familles avec des enfants mineurs, des femmes enceintes, des parents seuls et des personnes souffrant de traumatismes physiques et mentaux. 

« A travers l’action FILOXENIA, l’OIM cherche à réduire la souffrance des migrants et réfugiés vulnérables en offrant des conditions de vie décentes à ceux qui vivent actuellement dans des conditions déplorables dans les centres d’accueil et d’identification sur les îles », a déclaré Gianluca Rocco, chef de mission de l’OIM en Grèce. 

« Nous soutenons le gouvernement grec dans la décongestion des îles depuis l’été dernier, et avec l’appui de la Commission européenne, notre but est de créer 6 000 places d’hébergement temporaire sur le continent grec. » 

La majorité des demandeurs d’asile vulnérables (520 personnes) sont hébergés dans un centre à Porto Heli, au centre-ouest du Péloponnèse.  Dans les villes de Corinthe et de Marathon, respectivement 417 et 386 bénéficiaires sont hébergés dans des hôtels. La plupart d’entre eux sont originaires de Syrie (711), d’Iraq (684), d’Afghanistan (380), de Somalie (97) et de Palestine (79). 

L’OIM est actuellement présente dans 11 hôtels à travers la Grèce, où elle a déployé des coordonnateurs, des psychologues, des assistants sociaux, des conseillers juridiques et des interprètes pour aider les 493 familles et les 532 personnes seules. 

Le projet soutenu par l’UE intitulé Temporary Shelter and Protection for the Most Vulnerable Migrants in Greece est financé par le Fonds asile, migration et intégration de l’Union européenne, et directement géré par la Direction générale de la migration et des affaires intérieures de la Commission européenne (DG HOME). 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Christine Nikolaidou, OIM Grèce, Tel : +30 210 99 19 040 (Ext. 248), Email : cnikolaidou@iom.int

  • Some of the vulnerable migrants and refugees being transferred from the north-eastern Aegean islands to hotels on the Greek mainland. Photo: IOM

  • Some of the vulnerable migrants and refugees being transferred from the north-eastern Aegean islands to hotels on the Greek mainland. Photo: IOM

  • IOM providing transport and accommodation to vulnerable beneficiaries arriving from to islands to the mainland. Photo: IOM 2018