L’OIM fournit une aide au retour à 76 Ethiopiens rapatriés de Libye

Posted: 
09/25/18
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration, EUTF

Addis-Abeba - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a aidé 76 migrants éthiopiens à rentrer volontairement de Libye le 24 septembre 2018. Le groupe était composé de 12 femmes et 64 hommes. Parmi les rapatriés, quatre étaient des enfants et six étaient des cas psychiatriques. 

Ils ont tous déclaré n’avoir aucun moyen pour rentrer chez eux sans l’aide de l’Organisation.

Les migrants ont quitté Zintan, en Libye, pour rejoindre le Caire, en Egypte, puis Addis-Abeba, en Ethiopie. 

Dupés par des passeurs, les migrants d’Ethiopie choisissent souvent l’itinéraire connu sous le nom de Route migratoire du Nord - via le Soudan, l’Egypte et la Libye - en espérant traverser la Méditerranée pour une vie meilleure en Europe. Au lieu de cela, beaucoup sont enlevés par des trafiquants, qui forcent leurs familles à payer de grosses sommes d’argent pour les libérer. D’ailleurs, de nombreux migrants africains malchanceux en Libye sont vendus comme esclaves pour rembourser les dettes de rançon de leurs ravisseurs. 

Survivre à de tels calvaires ne garantit aucune réussite ultérieure. Le Projet de l’OIM sur les migrants disparus indique que 1 728 migrants ont perdu la vie entre janvier et septembre 2018 rien que dans la Méditerranée. 

Depuis août 2017, un programme financé par l’Union européenne - l’Initiative conjointe pour la protection et la réintégration des migrants - a permis d’aider 102 migrants éthiopiens à rentrer de Libye. Dans le cadre du programme, les rapatriés éthiopiens de retour de Djibouti, du Soudan, de Tanzanie, du Yémen, de Zambie et d’Afrique du Sud ont reçu une aide à leur arrivée. L’intervention de cette semaine est de loin la plus importante que le programme ait géré en provenance de Libye. 

L’Initiative conjointe UE-OIM et le Programme de meilleure gestion des migrations (MGM) financés par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne visent à aider les migrants qui retournent volontairement dans leur pays d’origine. L’objectif des deux programmes est non seulement d’assurer le retour des migrants vulnérables mais aussi de contribuer à leur réintégration durable. 

A leur arrivée en Ethiopie, une assistance - qui comprend un hébergement pour la nuit, un examen médical, un soutien psychosocial, un transport et des conseils individuels - est fournie aux rapatriés au Centre de transit de l’OIM. 

L’aide au retour fournie aux 76 migrants a été rendue possible grâce à un financement du gouvernement italien. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Alemayehu Seifeselassie, Bureau de liaison spécial de l’OIM à Addis-Abeba, Tel. +251 911 63 90 82, email : [email protected]

  • Some of the 76 Ethiopian migrants who returned home from Libya on Monday 24th September 2018. Photo: IOM

  • Ethiopian migrants, at Bole Addis Ababa International Airport, after arriving from Libya on 24 September 2018. Photo: IOM