L’OIM fournit une aide humanitaire aux déplacés internes au sud de la République centrafricaine

Posted: 
06/29/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Internally Displaced Persons

Bangassou - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a commencé à distribuer de l’aide humanitaire à quelque 16 000 déplacés internes à Bangassou, une ville située dans la région du sud-est de la République centrafricaine (RCA), frontalière avec la République démocratique du Congo (RDC). L’aide comprend des articles ménagers et des kits d’assemblage d’abris.

Début juin, l’OIM a pu accéder à Bangassou et distribuer des kits d’assemblage d’abris pour la première fois cette année. Les 600 kits comprenaient du bois, des clous et des bâches en plastique et 450 autres comprenaient des articles ménagers de base contenant des casseroles et ustensiles, des tasses, des couverts et des tapis de sol. Quelque 1 800 familles recevront des kits ménagers d’ici la fin de l’année.

Environ 687 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays en raison de la crise en République centrafricaine, qui a débuté en 2013. En mai 2017, de nouvelles vagues de violence ont contraint les populations à Bangassou à trouver refuge dans une installation de fortune près d’une cathédrale locale. Cette nouvelle vague de déplacement s’est ajoutée au nombre déjà considérable de personnes déplacées vivant avec les communautés d’accueil dans les quartiers de Bangassou qui ne peuvent pas retourner dans leurs communautés d’origine en raison de l’insécurité.

« C’est une situation difficile qui ne fait qu’empirer à l’approche de la saison des pluies », a déclaré Ali, un représentant des déplacés sur le site. « Notre accès aux biens et services est complètement restreint et nous dépendons principalement de l’aide humanitaire. Nous avons besoin de plus d’aide. »

L’instabilité de la situation en matière de sécurité en RCA a conduit les Nations Unies à annuler des vols humanitaires vers le sud-est de la région pendant plusieurs semaines en avril 2018, qui ont considérablement ralenti les opérations de secours, mais les vols ont repris depuis.

La priorité a été donnée aux plus vulnérables, notamment aux personnes en situation de handicap physique, aux familles dirigées par une femme, aux malades chroniques et aux jeunes. Avant les distributions, l’OIM a organisé une série de réunion avec les dirigeants communautaires à la fois sur le site et dans les quartiers de Bangassou pour garantir l’engagement local.

Toutes les distributions ont été coordonnées avec la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) et ont été menées à bien avec le soutien de la Croix-Rouge centrafricaine (CRCA).

Cette distribution marque également le début d’une série d’opérations humanitaires - notamment de soutien psychosocial et des distributions d’articles non alimentaires/de kits d’assemblage d’abris - ciblant la région du sud-est qui seront mises en œuvre par l’OIM grâce à un financement de 1,2 million de dollars du Fonds central des Nations Unies pour les interventions d’urgence et du gouvernement du Canada.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Cecilia Mann, OIM Bangui, Tel : +236 72 34 80 37, Email : cmann@iom.int

  • IOM staff distributed shelter kits to IDPs of petit seminaire site in Bangassou, CAR. Photo: IOM 2018