L’OIM identifie plus de 430 000 déplacés internes en Somalie

Posted: 
07/12/16

Somalia - L’OIM a identifié 430 062 personnes déplacées à l’intérieur du pays dans sept districts de Somalie après avoir déployé sa Matrice de suivi des déplacements (DTM) dans le pays entre avril et mai 2016.

La DTM a été déployée à travers cinq régions (Lower Juba, Middle Shabelle, Hiraan, Awdal et Gedo) et sept districts (Afmadow, Balcad, Belet Weyne, Borama, Doolow, Jowhar et Kismayo), comparant les données des déplacés internes et des déplacés de retour et celles des communautés d’accueil.

Le plus grand nombre de déplacés internes a été identifié à Belet Weyne (132 204) et le plus faible dans le district de Boroma (14 130). Le district de Kismayo compte le plus grand nombre de sites de déplacés internes (79) tandis que Boroma n’en recense qu’un seul.

Répartition des déplacés internes en Somalie

District

Installations (Village/Ville) évaluées

Nombre de sites collectifs de déplacés

Nombre de déplacés internes dans les sites

Nombre de déplacés dans des familles d’accueil

Nombre total de déplacés internes

Afmadow

14

14

38 184

16 800

54 984

Balcad

20

18

16 380

10 902

27 282

Belet Weyne

15

43

81 882

50 322

132 204

Borama

5

1

3900

10 230

14 130

Doolow

44

4

38 406

18,030

56 436

Jowhar

80

22

41 748

46 038

87 786

Kismaayo

2

79

54 978

2 262

57 240

Total 7 Districts

180

181

275 478

154 584

430 062

La DTM, actuellement déployée dans 27 pays, est un ensemble d’outils et de méthodologies destinés à suivre et à analyser la mobilité humaine dans différents contextes de déplacement, de manière permanente.

En utilisant la DTM, l’OIM en Somalie, en coopération étroite avec le gouvernement fédéral de Somalie et d’autres partenaires humanitaires, espère améliorer la gestion de l’information dans des situations de déplacement, renforçant ainsi l’établissement des priorités dans la fourniture d’aide humanitaire.

Elle permettra ainsi de consolider les efforts coordonnés de tous les acteurs humanitaires, et aidera également le gouvernement à établir un système global de collecte et de diffusion de données sur les déplacés internes en renforçant la capacité de l’Agence somalienne de gestion des catastrophes.

« Compte tenu des conflits persistants, des inondations et de la sécheresse récurrentes, ainsi que des expulsions incessantes dans les zones urbaines, les organismes humanitaires ont toujours sous-estimé le nombre de déplacés internes vivant dans les sept districts que nous avons évalué », a déclaré Omar Khayre, chargé du déploiement de la DTM de l’OIM en Somalie.

Le projet de la DTM de l’OIM en Somalie est financé par le Service de l’UE à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) et par le gouvernement japonais.

Rapport intégral ici :http://globaldtm.info/somalia

Pour plus d’informations, veuillez contacter Omar Khayre, OIM Somalie,Tel: +254-721521300, Email: okhayre@iom.int

Displaced families outside their makeshift homes at the New Shabelle IDP settlement, Somalia. © Photo: IOM/Celeste Hibbert, 2016