L’OIM lance « Ma communauté en mouvement » pour lutter contre la stigmatisation des migrants en Amérique centrale

Posted: 
11/04/16

El Salvador - Avec les gouvernements du Salvador, du Guatemala et du Honduras, l’OIM a lancé la campagne : Mi comunidad en movimiento (ma communauté en mouvement). Elle vise à contribuer à surmonter les préjugés associés aux migrants, en se centrant plus particulièrement sur les groupes vulnérables comme les femmes, les enfants et les adolescents, les jeunes autochtones et les membres de la communauté LGBTI.

Mi comunidad en movimiento vise à promouvoir les droits fondamentaux des migrants du point de vue des droits de l’homme, des spécificités hommes-femmes et du multiculturalisme, afin d’établir des espaces de compréhension entre les populations mobiles et les communautés locales d’origine, de transit et de destination.

La campagne sera déployée dans les municipalités de Santa Ana et de San Miguel au Salvador, de Malacatán et d’Ayutla au Guatemala, et de Nacaome et de Goascorán au Honduras. Le lancement comprenait des événements artistiques et des manifestations dans les rues de six villes.

Les représentants des autorités locales, des institutions publiques, de la société civile et des citoyens ont participé à la sensibilisation sur l’importance de la prévention des crimes liés à la migration irrégulière, y compris la traite.

La campagne comprend également le développement et la diffusion de supports d’information pour des publics spécifiques tels que des affiches et des dessins animés mettant en lumière le lien positif entre la migration effectuée dans le bon ordre et le développement.

L’OIM travaille également avec les dirigeants communautaires pour promouvoir la participation active des enfants et des adolescents dans ces domaines afin de renforcer les liens entre les populations locales et mobiles. Les activités comprennent l’organisation de forums sur le cinéma, de concours de dessin, de compétitions d’art oratoire et la création de fresques et autres activités similaires, qui serviront de plateforme pour mettre en avant les risques de la migration irrégulière.

La campagne fait partie d’un programme régional intitulé : Prévention des crimes liés à la migration irrégulière en Mésoamérique, mis en œuvre par l’OIM avec l’Organisation des Etats américains et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), avec le financement de l’Union européenne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter José Miguel Gómez, OIM Salvador, Email: miggomez@iom.int; Melissa Vega, OIM Guatemala, Email: mevega@iom.int, Karen Arita, OIM Honduras, Email: karita@iom.int; ou Alba Miriam Amaya, OIM El Salvador, Guatemala et Honduras, Email: aamaya@iom.int

My Community in Motion builds links between migrants and local communities. Photo: Melissa Vega / IOM.