L’OIM lance un plan de 17 millions de dollars pour aider les pays à lutter contre l’épidémie de coronavirus

Posted: 
02/21/20
Themes: 
IOM, Migration Health

Genève - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) lance, aujourd’hui (21/02), un plan stratégique de 17 millions de dollars pour aider les pays à se préparer et à répondre à la nouvelle épidémie de maladie à coronavirus (COVID 19).

Le plan couvre toute une gamme d’interventions comme la coordination transfrontalière, les formations et les simulations destinées au personnel gouvernemental, les exercices de cartographie de la mobilité de population, la communication des risques et les activités de participation de la communauté, la surveillance accrue, ainsi que les services d’eau, d’assainissement et d’hygiène aux points d’entrée afin de soutenir le contrôle et la prévention de l’infection.

« Nous vivons aujourd’hui dans un monde où d’importantes menaces à la santé publique comme celle-ci ne peuvent pas être gérées de manière adéquate sans s’assurer que tout le monde, y compris les migrants, ne soit pris en compte dans les efforts de préparation et de prévention », a déclaré le Directeur général de l’OIM, António Vitorino. « L’OIM prévoit justement cela tout en luttant contre la stigmatisation et la diffusion de fausses informations et nous appelons les donateurs à mobiliser rapidement des ressources pour répondre à ces aspects essentiels de l’épidémie de COVID 19 », a-t-il souligné.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), depuis que l’épidémie a éclaté en décembre 2019, plus de 75 000 cas ont été confirmés, dont plus de 2 000 décès. En janvier, le Comité d’urgence de l’OMS a défini l’épidémie comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) et depuis, de nombreux pays ont pris des mesures pour faire face à l’épidémie de COVID 19, notamment des mesures de surveillance aux aéroports et de quarantaine.

Avec plus de 430 bureaux et environ 14 000 collaborateurs à travers le monde, dont plusieurs milliers travaillent spécifiquement dans les domaines de la santé et de la participation communautaire, l’OIM est particulièrement bien placée pour apporter un soutien lors d’urgences de santé publique internationales, y compris lors d’épidémies, comme cela a été le cas lors de la réponse à la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo.

Complétant le Plan stratégique mondial de préparation et de riposte contre la COVID 19 de l’OMS lancé au début du mois, le but du plan stratégique de l’OIM est principalement d’aider les pays qui pourraient avoir besoin de ressources supplémentaires - financières, techniques et opérationnelles - afin de garantir la prévention de nouvelles infections et d’aider les systèmes sanitaires pour qu’ils aient la capacité à faire face à de nouveaux besoins.

Grâce à ce plan, l’OIM se tient prête à apporter son soutien dans sept domaines : la coordination et les partenariats ; la communication des risques et la participation communautaire ; la surveillance des maladies ; le renforcement des capacités aux aéroports, aux ports maritimes et aux postes frontières terrestres ; le renforcement des systèmes de laboratoire pour une détection efficace ; la prévention et le contrôle de l’infection ; et la logistique.

A l’issue d’un exercice complexe d’établissement des priorités - fondé sur un ensemble d’indicateurs, notamment la capacité du système sanitaire, les capacités existantes de l’OIM et les possibilités d’intensification - la majorité du financement, à savoir 12 millions de dollars, sera fournie à part égale entre la région Asie-Pacifique, l’Afrique de l’Est, de l’Ouest et l’Afrique australe. Les 5 millions restants seraient utilisés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en Europe et en Asie centrale, et dans les Amériques.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le siège de l’OIM, Yasmina Guerda, Tel. +41 79 363 17 99, email : yguerda@iom.int