L’OIM lance une série de formations pour les partenaires du secteur privé au Brésil

Posted: 
12/07/18
Themes: 
Capacity Building

Brasilia - Une série d’ateliers visant à soutenir les entreprises du secteur privé dans la mise en œuvre de politiques centrées sur les migrants vulnérables a été lancée par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Brésil. 

La première formation a eu lieu mardi à la Maison des Nations Unies à São Paulo, en partenariat avec le Réseau du Pacte mondial des Nations Unies au Brésil.

La série d’ateliers fait partie d’un projet financé par le Fonds de l’OIM pour le développement (IDF), ayant pour objectifs de : améliorer l’aide juridique proposée aux migrants au Brésil, en partenariat avec l’Office du Ministère public fédéral (DPU en portugais) et promouvoir l’insertion rapide des migrants sur le marché du travail en partenariat avec des partenaires privés. Les sessions de formation sont importantes pour guider les partenaires et les entreprises privées dans la réévaluation des politiques existantes et pour développer de nouvelles initiatives visant à soutenir l’insertion des migrants sur le marché du travail brésilien, bâtissant ainsi un système coopératif. 

Pendant le premier semestre 2018, l’OIM et le Réseau du Pacte mondial des Nations Unies au Brésil ont interrogé 79 entreprises sur leurs politiques concernant les migrants internationaux. Les résultats de cette étude (disponibles ici) ont conduit à la création de trois modules de formation. 

Le module 1 est centré sur la sensibilisation à la migration internationale tandis que le Module 2 traite des processus de gestion des ressources humaines et de leur refonte en vue de soutenir l’insertion et l’intégration des migrants. Le Module 3 explore comment les politiques de responsabilité sociale peuvent améliorer la performance d’une entreprise et contribuer considérablement à la société dans son ensemble. 

« La double approche de ce projet de l’IDF, centrée à la fois sur la protection juridique des migrants et sur leur insertion rapide sur le marché du travail, a des répercussions considérables sur la réalité de la société en ciblant deux des principaux problèmes des communautés de migrants de manière coordonnée », a déclaré Stephane Rostiaux, chef de mission de l’OIM au Brésil. 

Les ateliers font partie des activités de l’OIM dans le cadre du programme des Nations Unies à l’horizon 2030. Le projet répond à quatre des 17 Objectifs de développement durable : 

  • Objectif 8 : Travail décent et croissance économique
  • Objectif 10 : Inégalités réduites
  • Objectif 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs 

Entre aujourd’hui et février 2019, l’OIM dispensera cinq formations en partenariat avec Integra Diversidade, et avec l’appui de multiples acteurs locaux. La prochaine formation se tiendra à Boa Vista, dans l’Etat de Roraima, principal point d’entrée des Vénézuéliens arrivant au Brésil. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Marcelo Torelly, OIM Brésil, Tel. + (55) 61 3038 9065, Email : mtorelly@iom.int

  • Workshop participants discuss on migration, labor market and legal assistance for migrants. Photo: IOM Brazil