L'OIM lance une stratégie continentale pour l'Afrique 2020-2024

Posted: 
11/03/20
Themes: 
Global Compact on Migration, International and Regional Cooperation

Genève - L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé sa Stratégie continentale pour l'Afrique 2020-2024 lors d'un événement virtuel diffusé en direct et en présence de représentants de la Commission de l'Union africaine (CUA), des communautés économiques régionales (CER) et d'autres partenaires clés.

La migration intra-africaine reste une tendance dominante de la migration africaine contemporaine. La Stratégie définit la nouvelle orientation de l'Organisation avec l'Afrique aux niveaux politique et stratégique. Elle est en accord avec les buts et objectifs du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (GCM) auquel presque tous les pays africains adhèrent, ainsi qu'avec le Programme pour le développement durable à l’horizon 2030, la vision stratégique de l'OIM et le Cadre de gouvernance des migrations de l'OIM (MIGoF).

Les partenaires participants ont partagé de brèves déclarations sur les tendances et les priorités dans leurs régions respectives, telles que soulignées dans la stratégie, ont fourni des recommandations sur les moyens d'aller de l'avant et ont réitéré leur engagement à travailler en étroite collaboration avec l'OIM dans la mise en œuvre de cette stratégie. Cette collaboration est d'autant plus cruciale qu'elle intervient en pleine COVID-19, qui a imposé d'énormes contraintes à la mobilité humaine.

La stratégie jette les bases d'une coopération renouvelée et renforcée avec la CUA, les CER de l'UA et les États membres de l'Union africaine ainsi qu'avec le système des Nations Unies, entre autres acteurs clés, pour une meilleure gouvernance de la migration africaine afin de favoriser un développement inclusif et durable en Afrique.

Elle souligne également les besoins et les priorités des pays africains, correspondant à l'Agenda 2063 de l'UA et aux autres instruments internationaux et régionaux pertinents. Au cours des cinq prochaines années, les principaux domaines de tendances et moteurs seront le changement climatique et la dégradation de l'environnement, les tendances démographiques et l'urbanisation, la féminisation croissante de la migration, l'augmentation de la migration interne et les défis permanents en matière humanitaire et de développement.

Les partenariats de l'OIM avec la CUA, les CER et les États membres contribueront à renforcer le rôle de la migration dans le développement des pays africains, à relever ses défis et à promouvoir les aspects positifs de la migration grâce à des cadres de gouvernance efficaces. Ils renforceront également la gouvernance et la gestion des migrations grâce à des approches innovantes et dynamiques liées aux réalités et aux systèmes de valeurs africains.

Des actions concertées et coordonnées sont nécessaires dans un esprit de partage des responsabilités entre les États et les autres parties prenantes nationales et internationales pour tirer le meilleur parti des avantages de la migration et relever ses défis, notamment l'impact négatif de la COVID-19 sur les systèmes de gestion des migrations et des frontières, et sur la protection des migrants.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Aissata Kane, akane@iom.int.

L'enregistrement complet de l'événement de lancement se trouve sur YouTube.  

La stratégie peut être téléchargée ici (en anglais).