L’OIM met en garde contre le risque de famine pour des millions de personnes en Somalie

Posted: 
02/03/17

Somalie - Plus de six millions de personnes nécessitent une aide humanitaire d’urgence dans certaines régions qui devraient connaître la famine d’ici quatre mois. Les conditions de vie de millions de personnes se détériorent dans le pays, passant d’un état de crise à une urgence à grande échelle en l’absence de nourriture, d’eau, de bétail et de soins de santé adéquats.

Quelque 363 000 enfants de moins de cinq ans, dont 71 000 sont en danger de mort, souffrent actuellement de malnutrition aigüe. La famine est particulièrement sévère pour 1,1 million de personnes vivant dans des situations de déplacement interne prolongé. 

Le nombre de déplacés internes devrait atteindre les 3 millions d’ici juin 2017 et le système de suivi du déplacement de l’OIM fait déjà état d’une augmentation rapide du nombre de familles arrivant dans les centres urbains à la recherche d’une aide d’urgence.

Les besoins actuels et prévus dépassent toutefois largement le financement disponible, mettant en péril la capacité de l’OIM et des partenaires humanitaires à fournir une aide d’urgence aux plus vulnérables.

La situation humanitaire en Somalie s’est fragilisée à partir de fin 2016, en particulier dans les régions du nord. Les conditions de sécheresse se détériorent au Puntland et au Somaliland et se sont aujourd’hui propagées aux régions du sud et du centre, notamment celles de Gedo, d’Hiraan, de Galgaduud et de Lower Juba.

« La grave sécheresse et la famine attendue continuent de rendre la Somalie plus vulnérable. Le temps est un facteur essentiel, le pays est au bord de la famine. L’eau, la nourriture, les médicaments et les abris sont nos priorités les plus immédiates. Nous ne pouvons pas nous permettre de revivre une sécheresse dévastatrice comme celle de 2010 sous notre surveillance. Nous devons tout faire pour éviter le pire », a déclaré Gerry Waite, chef de mission de l’OIM en Somalie.

Depuis le début de la sécheresse en Somalie en juin 2016, en coordination avec les acteurs humanitaires et les autorités somaliennes, l’OIM a fourni une aide humanitaire d’urgence à 334 366 personnes à 19 endroits à travers le pays.

L’OIM achemine de l’eau salubre, rénove les puits de forage, dispense des soins de santé primaire dans ses centres de soins et ses cliniques mobiles, distribue des lanternes solaires pour réduire les violences faites aux femmes et soutient les moyens de subsistance pour la sécurité alimentaire.

Elle a également déployé sa Matrice de suivi des déplacements (DTM) dans les zones touchées par la sécheresse afin de recueillir des données précieuses sur le déplacement et la mobilité et ainsi éclairer la réponse humanitaire.

La réponse d’urgence de l’OIM à la sécheresse et le déploiement de la DTM sont actuellement financés par le Fonds humanitaire somalien, le Fonds central pour les interventions d’urgence, le gouvernement du Japon et l’Union européenne. Le montant de l’aide s’élève à 4,1 millions de dollars.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Sam Grundy, OIM Somalie, Email: sgrundy@iom.int  Tel. +254 734 44 4022.

Somalia faces a drought-induced famine. Photo: IOM