L’OIM organise un atelier visant à renforcer la justice pénale et à aider les victimes de traite aux Caraïbes

Posted: 
06/20/14

Trinité-et-Tobago - L’OIM a organisé un atelier de deux jours sur la lutte contre la traite, à Kingston, en Jamaïque, qui se termine aujourd’hui. A cette occasion, les participants originaires des Bahamas, de la Barbade, de Jamaïque et de Sainte-Lucie, ont débattu des plans d’action nationaux et de l’amélioration des outils pour la collecte et l’analyse des données.

La session de cette semaine est la première de deux ateliers de coopération destinés à 16 agents techniques, membres de l’équipe de travail nationale et des unités de lutte contre la traite, ainsi qu’à d’autres responsables formés par l’OIM des ministères du Travail, de l’Immigration, de la Police, des bureaux du procureur public et des services sociaux.

La première journée était centrée sur les plans d’action nationaux, en particulier sur la façon dont les pays ont défini les objectifs et les activités, ont formalisé leur plan et ont mesuré la réussite de leur plan. Aujourd’hui, les pays présenteront et amélioreront les outils de collecte et d’analyse des données et les mécanismes de partage des données.

« En raison des conflits de priorité, les petits état insulaires ont du mal à destiner les ressources humaines et le matériel nécessaires à la lutte contre la traite à moyen et long termes. L’OIM a bon espoir que ces ateliers permettront d’accroître le regroupement de renseignements et d’informations et de renforcer la coopération entre les institutions de justice pénale aux niveaux national et régional. A long terme, nous disposerons d’une équipe de travail plus efficace, d’un plan d’action plus global, de processus d’examen et de renvoi, et de procédures communes d’identification et d’aide aux victimes », a expliqué Chissey Mueller, chargé de la lutte contre la traite à l’OIM.

L’atelier fait partie d’un projet régional de l’OIM de 36 mois aux Caraïbes, financé par le Département d’Etat américain chargé de contrôler et de combattre la traite des personnes (J/TIP), qui vise à améliorer les opérations de lutte contre la traite aux Caraïbes en renforçant la capacité institutionnelle pour mieux identifier et aider les victimes, pour enquêter sur les cas de traite et poursuivre les infractions liées à la traite.

Les activités précédentes comprenaient une série de formations visant à renforcer la capacité du personnel technique à identifier et à aider les victimes de traite, à améliorer les efforts de la justice pénale, et à former les responsables du pouvoir judiciaire aux Bahamas, à la Barbade, à Sainte-Lucie et en Jamaïque.

Les Bahamas, la Barbade, la Jamaïque et Sainte-Lucie sont des pays de destination pour la traite des femmes et des enfants, en particulier pour l’exploitation sexuelle et le travail forcé. Les études de l’OIM ont également révélé des tendances de traite des hommes à des fins de travail forcé aux Bahamas et à Barbade. Les partenaires de l’OIM ont résolu des cas de traite aux Bahamas, à la Barbade, en Jamaïque et à Sainte-Lucie.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Chissey Mueller
OIM Port-d ‘Espagne
Email: cmueller@iom.int
Tel. +1 868 727 0244