L’OIM organise un événement pour célébrer la Journée mondiale de la radio

Posted: 
02/13/18

Genève - Pour célébrer la Journée mondiale de la radio, le Réseau Communicating with Disaster Affected Communities (CDAC) organise un événement aujourd’hui, 13 février, pour explorer le rôle vital de la radio dans la communication avec les communautés.

L’événement aura lieu dans les locaux du siège de l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, à Genève.

« Certains prétendent que la radio est un moyen de communication en passe de disparaître mais il est en fait de plus en plus populaire et continuera d’être un outil puissant pour communiquer avec les communautés dans le contexte humanitaire, entre autres », a déclaré Leonard Doyle, Directeur de la Division Médias et communication de l’OIM, dans son discours.

Intitulé « A Beacon of Progress in Today’s Tech-Led Communication Landscape » (une lueur de progrès dans le paysage médiatique d’aujourd’hui marqué par les hautes technologies), l’événement se déroule en deux sessions. La première sera centrée sur le lien entre l’utilisation de la radio et la santé des communautés touchées par une catastrophe. Elle s’appuiera sur des preuves scientifiques recueillies au lendemain du typhon Haïyan/Yolanda aux Philippines en 2013, lorsque toutes les stations de radio et chaînes de télévision ont cessé de fonctionner dans la ville de Tacloban, épicentre de la catastrophe. Le projet de recherche de Karin Hugelius consistait à interroger 400 survivants afin d’évaluer l’impact de la First Response Radio (FRR) et de savoir comment cette station a aidé la communauté sinistrée.

La seconde session, intitulée Radio’s Vital Role for Communities on the Move and in Conflict, s’intéressera à des études de cas où la radio a joué un rôle essentiel dans des situations de déplacement de population. L’OIM présentera les résultats de la campagne « Aware Migrants » et évaluera l’utilisation de la radio comme plateforme permettant aux migrants de retour d’alerter leurs pairs sur les dangers de la migration irrégulière.

D’autres exemples seront mis en avant pour montrer le rôle de la radio dans d’autres pays comme la Somalie et la République centrafricaine.

L’événement s’achèvera par une séance de questions-réponses sur l’avenir de l’utilisation de la radio en situation de catastrophe et par un discours de Marian Casey-Maslen, Directrice générale du Réseau CDAC.

Le Réseau CDAC est une plateforme croissante de plus de 30 organisations spécialisées dans l’humanitaire, le développement des médias, l’innovation sociale, la technologie et les télécommunications, qui s’efforcent de sauver des vies et de rendre l’aide plus efficace grâce à la communication, à l’échange d’informations et à la participation communautaire.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Jorge Galindo, siège de l’OIM, Tel : +41227179205, Email : jgalindo@iom.int

  • Children broadcast at the UN Mission in South Sudan’s Radio Miraya. Photo: UN Photo/Isaac Billy