L’OIM organise une formation à la traite et à la migration irrégulière au Somaliland

Posted: 
01/19/18
Themes: 
Capacity Building

Somaliland – Avec le soutien du gouvernement du Japon, l’OIM, l’Organisme des Nations Unies chargé des migrations, a organisé, au début du mois, une formation sur la traite, la migration irrégulière et l’établissement d’un mécanisme d’orientation des migrants irréguliers et des victimes de traite au Somaliland.

Trente-deux stagiaires ont été sélectionnés de l’Agence de développement et de lutte contre la traite (HAKAD), du Groupe de travail pour la protection de l’enfant (CPWG), d’organisations non gouvernementales et du personnel du Centre d’intervention pour migrants (MRC). La formation a été organisée avec le soutien de l’HAKAD qui a demandé à l’OIM de renforcer les capacités de ses membres. L’HAKAD a été formée à lutter contre la traite et la migration irrégulière.

La formation était destinée à clarifier les concepts de la traite d’êtres humains et de la migration irrégulière et de sensibiliser les participants. La formation a également été animée de débats sur comment lutter contre la traite et la migration irrégulière et comment établir un mécanisme d’orientation. Lors de la formation, l’UNICEF a animé une séance sur la protection de l’enfant. Les structures d’orientation et de réorientation des victimes de traite et des migrants irréguliers vers des services appropriés et définitifs ont également été revues.

L’OIM a supervisé la formation du MRC en avril 2009 pour aborder les problèmes de protection des migrants. Le système d’orientation établi permettra de faciliter les services d’identification, d’orientation, d’aide directe, de réintégration et de protection pour les migrants irréguliers et les victimes de traite en fonction de leur sexe, de leur âge et de leurs besoins spécifiques.

L’OIM a déjà formé l’HAKAD à la traite et à la migration irrégulière et a aidé l’Agence à élaborer un plan d’action pour répondre aux questions de migration irrégulière et de traite.

Des membres de l’HAKAD, des représentants du Ministère de l’information, des comités de déplacés internes et des conseillers municipaux ont également été formés par l’OIM à engager et soutenir le dialogue communautaire sur la traite et la migration irrégulière.

L’OIM œuvre en collaboration étroite avec l’HAKAD pour sensibiliser et engager des conversations, des dialogues et des débats communautaires sur la traite et la migration irrégulière.

Dans ces remarques de clôture, le Directeur de l’HAKAD, Saeed Abdilahi Ahmed, a déclaré : « Je pense que la plupart des participants ne connaissaient pas la différence entre la traite et le trafic illicite d’êtres humains. Grâce à cette formation, nous connaissons tous la différence et pouvons ainsi identifier les cas de traite. »

Et d’ajouter : « nous avons aussi eu la chance de réunir les membres du MRC, de l’HAKAD et du CPWG en vue d’identifier diverses activités que nous pouvons mener à bien. Nous avons revu le mécanisme d’orientation et nous disposons désormais des connaissances pour orienter les cas nécessitant une aide auprès des organismes compétents. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter Feisal Mohamud, OIM Somalie, Tel : +254721290074 Email : famuhamud@iom.int

 

  • IOM held a training on referral mechanism for irregular migrants and Victims of Trafficking in Somaliland on 8–11 January 2018. Photo: Askar Dayib Abdirahman / UN Migration Agency (IOM) 2018