L'OIM reçoit le soutien financier du Royaume-Uni et de l'ONU et étend la réponse au cyclone Nargis

Posted: 
08/18/08

De nouveaux fonds versés par le Ministère du
Développement international britannique (DFID) et le Fonds
central d'intervention d'urgence de l'ONU (CERF) permettront
à l'OIM d'étendre sa réponse d'urgence au
cyclone Nargis, qui a frappé le delta de l'Irrawaddy en mai
dernier.

Les promesses de financement de 932 000 dollars du DFID et de
650 000 dollars du CERF pour des abris et des biens non
alimentaires soutiendront les opérations de l'OIM jusqu'en
janvier 2009 dans la région du delta qui reçoit
depuis trois mois l'aide médicale et à la
reconstruction de l'OIM.

L'OIM a désormais déployé plus d'une
centaine de collaborateurs dans les villes de Bogale, Pyapon et
Mawlamyinegyun et 200 autres collaborateurs continuent de
travailler sur des programmes lancés avant le cyclone dans
l'État du Môn et à Rangoon.

Les équipes médicales mobiles de l'OIM continuent
de fournir une aide et du matériel médical aux
victimes du cyclone et aux communautés affectées dans
les  zones les plus reculées, accessibles uniquement
par bateau. Depuis début août, les équipes ont
traité plus de 31 000 malades dans plus de 400 villages.

Cinq cliniques provisoires misent en place par l'OIM dans des
zones isolées où les installations médicales
ont été détruites par le cyclone devraient
être entièrement opérationnelles d'ici fin
août.

L'OIM a en outre distribué une aide non alimentaire, dont
des kits d'abris, des moustiquaires, des jerrycans, des
purificateurs d'eau, des vêtements de pluie et des
couvertures à plus de 30 000 familles touchées par le
cyclone.

Les entrepôts de l'OIM  à Bogale, Pyapon et
Mawlamyinegyun sont désormais ouverts aux agences
partenaires pour soutenir les distributions d'aide aux survivants
du cyclone.

Alors que commence la phase de reconstruction, l'OIM a
également initié un projet de reconstruction d'abris
dans les zones urbaines et semi-urbaines d'un montant de 3 millions
de dollars financé par le Japon.

Le projet apportera au cours des cinq prochains mois des
toitures, des matériaux de construction, des outils, un
soutien et des conseils techniques sur la façon de mieux
reconstruire à 6 000 familles très vulnérables
dans les villes affectées du delta.

D'après Federico Soda, Coordinateur d'urgence de l'OIM au
Myanmar, ce projet est mené en étroite
coopération avec le Ministère birman de la Protection
sociale, des Secours et de la Réinstallation, avec le
Ministère de la Construction, les autorités locales
et les communautés affectées pour identifier les
familles vulnérables qui sont les plus dans le besoin.

« Nous travaillons aussi avec l'ONG japonaise Humanitarian
Medical Assistance (HUMA) et les autorités médicales
des villes pour réhabiliter les centres de santé
fortement endommagés dans les zones les plus touchées
», ajoute-t-il.

Le budget de la réponse de l'OIM au cyclone Nargis
s'élève désormais à 7,5 millions de
dollars. Parmi les donateurs figurent le CERF, le Japon, le
Royaume-Uni (DFID), les États-Unis  (USAID / OFDA), la
Suisse (DDC), le Danemark, AmeriCares Foundation, International
Medical Corps (IMC), Humanitarian Medical Assistance (HUMA) et la
Chevron Corporation.

Par l'intermédiaire de l'Appel de fonds
révisé de l'ONU, l'OIM recherche toujours 9 millions
de dollars pour des projets visant à reconstruire les
habitations en bambou détruites, à réparer les
centres de soins primaires et les maternités, à
améliorer les prestations de soins et les services de
santé mentale, à combattre le VIH et à
évaluer les communautés sévèrement
endommagées dans les villes du delta les plus
touchées. 

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Chris Lom

Bureau régional de l'OIM à Bangkok

Tél.:  +66.819275215

E-mail: "mailto:clom@iom.in">clom@iom.in

© IOM 2008 – MMM0223 (Photo: Federico Soda)