L'OIM renforce la capacité des agents de première ligne pour la réouverture de l’aéroport international de Freetown

Posted: 
07/24/20
Themes: 
COVID-19

Freetown - Après avoir été fermé pendant quatre mois, le seul aéroport international de Sierra Leone est à nouveau ouvert aux vols commerciaux étrangers.

Afin d'ouvrir l'aéroport international de Freetown (FNA) en toute sécurité, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a procédé, le mois dernier, à une évaluation des capacités afin d'identifier les domaines ayant besoin d'un soutien urgent avant la reprise des opérations prévues. L'OIM a également entrepris une formation spéciale des « agents de première ligne » sierra-léonais, premiers responsables à entrer en contact avec les voyageurs qui arrivent.

« La réussite de la réouverture de l'aéroport international de Freetown dépend du niveau de préparation des agents de première ligne de l'aéroport qui sont chargés d'assurer le respect de toutes les mesures de santé publique, ainsi que la sécurité des voyageurs », a expliqué Kunikazo Akao, chargé de projet à l'OIM en Sierra Leone.

Comme la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone a fermé ses frontières - y compris son espace aérien - à la circulation internationale de passagers le 22 mars dernier pour limiter la propagation de la COVID-19. Cela a cependant eu un impact négatif sur l'économie du pays.

En outre, le nombre croissant de Sierra-Léonais bloqués à l'étranger et souhaitant rentrer chez eux a renforcé la pression pour rouvrir dès que la sécurité le permettrait. Cela a incité l'OIM à terminer son évaluation de 450 employés de FNA, notamment des responsables de l'immigration, des autorités aéroportuaires et des agents douaniers. La plupart ont été formés à la prévention et au contrôle des infections et au respect des mesures actualisées contre la COVID-19 dans les aéroports pour améliorer les processus de contrôle sanitaire à l'entrée et à la sortie.

« Ces formations de recyclage ont permis au personnel de l’aéroport d'acquérir les connaissances nécessaires pour prendre des mesures de précaution afin de réduire les possibilités d'infection et d'avoir la confiance nécessaire pour gérer un cas suspect », a déclaré Moses Tiffa Baio, Directeur général de l'Autorité de l'aviation civile de Sierra Leone (SLCAA).

Un exercice de simulation a été effectué lundi (20 juillet) pour évaluer en temps réel la préparation et la disponibilité des responsables de l'aéroport.

En plus de la formation et de l'exercice de simulation, l'OIM a également fourni à FNA du matériel et des équipements pour la prévention et le contrôle des maladies, notamment des dispositifs de contrôle, des stations de lavage des mains, des thermomètres infrarouges, des masques et des distributeurs de désinfectant pour les mains à capteurs électroniques. Des équipements supplémentaires - tels que des fauteuils roulants pour les passagers handicapés et des auvents contre la pluie pour les passagers à l'arrivée - ont également été fournis.

L'OIM a travaillé avec l'Autorité de l'aviation civile de Sierra Leone (SLCAA), l'Autorité aéroportuaire de Sierra Leone (SLAA), le Ministère de la santé et de l'assainissement (MOHS), le Centre national de réponse d’urgence au coronavirus (NACOVERC) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour s'assurer que toutes les mesures de sécurité et de santé publique nécessaires sont en place pour détecter les cas potentiels de COVID-19 et prévenir les infections indésirables à l'arrivée et au départ.

Depuis la confirmation du premier cas de COVID-19 en Sierra Leone le 31 mars, l'OIM soutient activement le gouvernement sierra-léonais en évaluant et en renforçant les points d'entrée, notamment en renforçant les capacités des responsables aux frontières, la communication des risques et l'engagement communautaire, ainsi qu'en fournissant des milliers d'équipements de protection individuelle aux agents de première ligne et aux intervenants contre la COVID-19.

Le soutien de l'OIM à la préparation et à la réponse à la COVID-19 de l'aéroport de Sierra Leone a été rendu possible grâce au soutien des gouvernements du Japon et de la Norvège. 

Pour plus d'informations, veuillez contacter le Dr James Bagonza, OIM Sierra Leone, Email : jbagonza@iom.int ou Kunikazu Akao, Email : kakao@iom.int

  • Le personnel de l'OIM fait une présentation lors de la formation des agents de première ligne de l'aéroport. Photo : OIM