L'OIM renforce les mesures de préparation à la COVID-19 dans le Pacifique Nord

Posted: 
08/28/20
Themes: 
COVID-19

Pohnpei - La République des Palaos (ROP), la République des Îles Marshall (RMI) et les États fédérés de Micronésie (FSM) n’enregistrent toujours aucun cas de COVID-19 en raison de la décision de fermer leurs frontières en mars 2020, alors que de nombreux pays ont choisi de rester ouverts. Bien que les trois pays soient à des stades différents de la réouverture, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) continuera à travailler avec les partenaires gouvernementaux pour renforcer leur capacité à prévenir, détecter et traiter une éventuelle épidémie de COVID-19.

Dans la République des Palaos, l'OIM fera la promotion des techniques de lavage des mains et des bonnes pratiques d'hygiène en achetant du savon et des distributeurs de savon pour les bâtiments publics et en construisant des stations de lavage des mains. De plus, l'OIM s'associera à des organisations locales pour distribuer des kits WASH aux familles de la République des Palaos et des États fédérés de Micronésie.

L'OIM s'associera également au Cluster chargé de l’égalité des genres et de la protection dans la République des Îles Marshall pour lutter contre les violences sexistes, dispenser des formations de soutien psychosocial et mettre en œuvre des mesures d'intégration et de protection dans le contexte de la COVID-19. L'OIM fournira également des solutions d’espace sécurisé aux femmes et aux filles qui ont besoin d'aide suite à une situation de violence, qu’Angela Saunders, responsable de l’antenne de l’OIM à Majuro, décrit comme « un élément essentiel pour les femmes et les filles qui peuvent avoir à chercher un autre abri pendant un confinement ».

De même, l'OIM soutiendra le Cluster chargé de la protection récemment créé dans les États fédérés de Micronésie pour s'assurer que les personnes les plus vulnérables du pays soient prioritaires tout au long des efforts de préparation et de réponse et s'associera au Conseil des femmes de Pohnpei pour accroître leur capacité à fonctionner comme un espace sûr pour les femmes et les filles.

Il est particulièrement important de tenir compte du genre pour toute activité relative à la COVID-19, car les mesures de confinement risquent d'augmenter les incidents de violence contre les femmes au sein du foyer.

L'OIM travaillera avec d'autres partenaires gouvernementaux, notamment les sous-comités de communication des risques et de la communauté (RCCE) dans chacun des États des États fédérés de Micronésie et le Bureau de l’information publique (PIO), le Bureau national de gestion des situations d’urgence (NEMO) ainsi que le Ministère de la Santé (MoH) de la République des Palaos, afin de concevoir des supports d'information, d'éducation et de communication (IEC) relatifs à la COVID-19.

L'OIM cherchera également à établir des partenariats avec le secteur privé et les groupes de mobilisation locaux afin d'élaborer d’autres messages sur la protection et l'assistance, en particulier pour les personnes handicapées, les femmes, les jeunes et les personnes âgées.

En outre, l'OIM aidera le Centre national des opérations d'urgence (NEOC) de la République des Îles Marshall à coordonner et planifier la stratégie de réponse du gouvernement à la COVID-19 et fera don d'outils de communication au NEOC ainsi que d'appareils intelligents au Ministère de la Santé et des Services sociaux (MoHHS). Selon Salvatore Sortino, chef de mission de la Micronésie, « ces activités serviront à mieux soutenir la coordination intergouvernementale et ainsi promouvoir une réponse plus efficace face à une épidémie ».

En termes d'équipements médicaux, l'OIM se coordonnera avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les partenaires gouvernementaux concernés dans chacun des trois pays pour faire don d'équipements de protection individuelle (EPI) et de fournitures médicales. Ces articles seront stockés dans les entrepôts de l'OIM et sont destinés à couvrir les éventuelles pénuries à court terme dans la chaîne d'approvisionnement de chaque pays.

Associer la sensibilisation, le don de fournitures médicales, la promotion du lavage des mains et des mesures de protection renforcée devrait permettre de mieux préparer les trois pays à la COVID-19. L'aide de l'OIM aux trois pays est rendue possible grâce au généreux soutien du gouvernement des États-Unis et du Bureau de l'aide humanitaire (BHA).

Pour plus d'informations, veuillez contacter Ryan McVey, OIM FSM, Email : rmcvey@iom.int ou Angela Saunders, OIM RMI, Email : aksaunders@iom.int

  • An example of a handwashing station constructed by IOM in Chuuk, FSM, through another projected funded by the United States Government. Photo: IOM 

  • IOM has extensive experience carrying out protective measures and supporting the Gender and Protection Cluster in RMI. For example, IOM had previously partnered with Youth to Youth in Health to train their team on psychological first aid trainings. Photo: IOM 

  • In a previous project, IOM coordinated with government partners in FSM to develop awareness material on handwashing techniques. The video can be accesed here, and features sign language for the hearing impaired. Photo: IOM