L’OIM s’associe à Save the Children pour aider 600 enfants en Ethiopie

Posted: 
08/20/19
Themes: 
EUTF, Migrant Assistance, Migration and Youth

Addis-Abeba - Six cents enfants vulnérables en Ethiopie sont ciblés par un nouveau partenariat entre l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et Save the Children.

Au cours des 18 prochains mois, 600 enfants - 400 migrants de retour et autres enfants vulnérables - recevront une aide dans huit sous-régions dans les zones d’Hararghe Est, d’Oromia et de Wollo Nord à Amhara.

Il s’agit du quatrième partenariat du genre dans le cadre de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants ciblant les mineurs dans les Etats régionaux sujets à la migration en Ethiopie.

L’OIM collabore déjà avec trois autres organisations locales pour atteindre les enfants vulnérables : l’Assocaiation Mary Joy Development, Facilitator for Change et le Forum sur l’épanouissement de l’enfant.

Au final, quelque 900 enfants seront atteints à travers ces quatre partenariats.

Les enfants non accompagnés font partie de ceux qui empruntent les principaux itinéraires migratoires à la recherche d’opportunités dans d’autres pays, l’Arabie saoudite, l’Europe et l’Afrique du Sud étant les destinations favorisées par les Ethiopiens.

Les enfants en déplacement sont un groupe particulièrement vulnérable, et proviennent principalement de la corne de l’Afrique. L’Ethiopie, qui est le second pays le plus peuplé d’Afrique (après le Nigéria), compte le plus grand nombre de mouvements de migrants dans une région qui comprend également Djibouti, l’Erythrée, la Somalie et le Soudan.

D’après les données de l’OIM, près de 1 600 enfants - en moyenne près d’un par jour - ont été signalés comme décédés ou portés disparus à travers le monde entre 2014 et 2018, bien qu’un nombre encore plus important ne soit pas recensé.

Entre janvier et juillet 2019, les installations de l’OIM pour les migrants bloqués dans la corne de l’Afrique - également connu sous le nom de centre d’aide aux migrants - ont enregistré 1 224 mineurs, représentant 18 pour cent de tous les enregistrements. Cinquante-neuf pour cent de ces enfants étaient non accompagnés et 41 pour cent étaient accompagnés (les mineurs non accompagnés ont généralement entre 15 et 17 ans), tandis que les enfants plus jeunes sont généralement accompagnés.

Entre mai 2017 et juillet 2019, l’OIM a enregistré 21 657 mineurs éthiopiens de retour en Ethiopie depuis l’Arabie saoudite (dont la plupart de manière involontaire), soit environ huit pour cent du total de tous les rapatriés d’Arabie saoudite vers la corne de l’Afrique. En juin et juillet 2019, l’OIM a enregistré 1 869 mineurs de retour d’Arabie saoudite.

Depuis mai 2019, l’OIM a aidé au retour humanitaire volontaire de 2 742 migrants détenus dans un stade au Yémen. Vingt-deux vols affrétés spécialement ont ramené les rapatriés en Ethiopie, dont 1 180 étaient des mineurs.

L’accord avec Save the Children prévoit la fourniture d’une aide directe tout en visant à renforcer la capacité des structures gouvernementales de base tout en aidant d’autres acteurs de la société civile à répondre aux inquiétudes en matière de protection des enfants rapatriés et des autres enfants.

Le partenariat vise également à garantir que les familles des enfants rapatriés et des autres enfants vulnérables dans la communauté locale créent un environnement familial sûr et propice pour les enfants. Les familles recevront une aide à l’amélioration des aptitudes parentales et seront aidées à entreprendre des activités rémunératrices afin qu’elles puissent subvenir aux besoins de leurs enfants.

Les enfants rapatriés recevront eux une aide au développement de compétences, notamment aux aptitudes comportementales - comme la confiance en soi et la connaissance de soi - afin de renforcer leur transition vers l’âge adulte.

L’Initiative conjointe UE-OIM facilite la gestion de migrations ordonnées, sûres, régulières et responsables par l’élaboration de processus et procédures fondés sur les droits et centrés sur le développement en matière de protection et de réintégration durable. Le projet, soutenu par le Fonds fiduciaire de l’UE, est mis en œuvre en coopération étroite avec 26 pays africains au total.

D’après Sara Basha, coordonnatrice de l’Initiative conjointe UE-OIM en Ethiopie, établir une collaboration fait partie des forces du programme. « Répondre aux besoins des populations vulnérables, en particulier des enfants migrants, est une entreprise complexe qui nécessite un partenariat avec divers acteurs à tous les niveaux », a déclaré Mme Basha.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Helina Mengistu, OIM Ethiopie, Tel. +251 11 5571707 (ext.1109), email : hmengistu@iom.int

  • Supporting children is among the priorities of the EU-IOM Joint Initiative

  • Child migrant returnees at Bole International Airport, Addis Ababa.

  • Minors returning to Ethiopia from Djibouti