L'OIM se joint aux dirigeants régionaux des Nations Unies pour demander des mesures concrètes afin d'intégrer les normes relatives aux droits de l'homme dans les pratiques commerciales

Posted: 
06/01/21

Bangkok - Un forum régional de premier plan a appelé les entreprises et les gouvernements à renouveler leur engagement à accélérer les efforts en vue de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Les responsables régionaux de huit organisations des Nations Unies (ONU) ont publié une déclaration vidéo conjointe appelant à la « collaboration de principe des entreprises et de la communauté internationale » afin de combler les lacunes croissantes en matière de justice sociale, de santé publique et de progrès environnemental. 

Lors du Forum sur les entreprises responsables et les droits de l'homme de cette année (du 1er au 4 juin), les dirigeants des Nations Unies ont exhorté les délégués à prendre des « mesures concrètes et significatives » sur les pratiques commerciales responsables, l'autonomisation des femmes, la protection des droits des migrants, l'action climatique, la diligence raisonnable en matière de droits de l'homme et l'utilisation des données dans le suivi des normes internationales en matière de travail et d'environnement.  

« Engageons-nous à agir pour un développement économique qui soit inclusif et qui préserve notre environnement », indique le communiqué. 

Dans son message enregistré, le Dr. Nenette Motus, Directrice régionale de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour l'Asie et le Pacifique, a souligné le rôle important que les travailleurs migrants ont joué pendant la pandémie. « Au cours de la pandémie, les travailleurs de première ligne, dont beaucoup sont des migrants, ont joué un rôle essentiel dans tous les types d'entreprises, qui en ont bénéficié indirectement, par exemple en faisant appel à des travailleurs migrants pour les soins de santé, la garde d’enfants, les travaux ménagers, etc. Nous devons reconnaître les innombrables avantages et l'impact sur le développement qui découlent de la migration lorsqu'elle est gérée de manière sûre, régulière et ordonnée. Un relèvement réussi ne sera possible que s'il inclut pleinement les migrants », a déclaré le Dr. Motus. 

Le Forum a lieu à la veille du 10e anniversaire des Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme, considérés comme un guide fondamental des normes mondiales en matière de droits de l'homme pour les entreprises.  

Au cours de 46 séances de discussion programmées, auxquelles participeront plus de 200 experts, le Forum évaluera les progrès réalisés et les réponses apportées aux défis posés par les entreprises et les droits de l'homme, notamment l'éradication des pires formes de travail des enfants, l'élimination de la violence et du harcèlement dans les chaînes d'approvisionnement et l'autonomisation des femmes pour créer des chaînes de valeurs plus inclusives.  

L'événement intervient alors que de nombreuses nations de la région Asie-Pacifique sont aux prises avec les graves conséquences sanitaires et économiques d'une phase néfaste de la pandémie. Les discussions porteront également sur l'impact de la COVID-19 sur les progrès réalisés dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  

Si la pandémie a mis en évidence des lacunes préexistantes en matière de protection, le Forum examinera également un contexte plus large de questions relatives aux entreprises responsables, notamment aux changements climatiques et à la dégradation de l'environnement, à la disparition de la biodiversité, à l'augmentation des inégalités, au rétrécissement de l'espace civique et au manque de responsabilité, entre autres. La nécessité d'un changement structurel et systémique pour concrétiser le développement durable pour tous est devenue de plus en plus urgente. 

En raison des restrictions imposées par la COVID-19, le Forum sera virtuel cette année, rassemblant les participants sur une plateforme internet dédiée. Plus de 2 000 délégués de gouvernements, d'entreprises, d'organisations de la société civile et de groupes de travailleurs se sont inscrits à l'événement de cette année. 

Les organisateurs du Forum des Nations Unies sur les entreprises responsables et les droits de l'homme sont l'Organisation internationale du Travail (OIT), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique (ESCAP), l'Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le Groupe de travail des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme (UNWG).

L'événement est parrainé par l'Union européenne (UE) et l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida). 

 

Pour plus d'informations ou pour suivre les débats en direct, rendez-vous sur www.rbhrforum.com

Contact presse : Itayi Viriri, Bureau régional de l'OIM pour l'Asie et le Pacifique, Tel : +66 65 939 0934, Email : [email protected]

  • Un forum régional de premier plan a appelé les entreprises et les gouvernements à renouveler leur engagement à accélérer les efforts en vue de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Photo: Husain Akbar