L’OIM se tient prête à faire face aux fortes pluies et aux inondations au Yémen

Posted: 
05/05/17
Themes: 
Disaster Risk Reduction, Internally Displaced Persons, Migration and Environment

Yémen - Les catastrophes naturelles et la fragilité économique préexistante aggravent la crise humanitaire au Yémen. L’OIM travaille avec les communautés au Yémen pour les aider à mieux se préparer et à prévenir les catastrophes futures, tout en menant à bien ses activités de réponse d’urgence, de relèvement rapide et de stabilisation.

Les personnes déplacées et les communautés touchées au Yémen continuent de faire face à une insécurité croissante, à une liberté de mouvement limitée, à un accès restreint aux services (abri, nourriture, eau, santé et éducation) et à un manque de perspective de moyens de subsistance. Les pluies torrentielles et les inondations éclair provoquées par les deux saisons des pluies, de mars à mai et de juillet à octobre, peuvent être potentiellement dévastatrices, amplifiant les dégâts causés par les tempêtes tout au long de l’année.

« Nous devons être prêts à soutenir la population rendue plus vulnérable par ces catastrophes naturelles, en plus des difficultés qu’elle connait déjà dans un pays en conflit », a déclaré Laurent de Boeck, chef de mission de l’OIM au Yémen. « Sans système d’alerte rapide efficace, les Yéménites continueront de souffrir de l’impact des inondations et d’autres catastrophes naturelles », a-t-il poursuivi.

A travers le monde, l’OIM dirige la réponse au déplacement humain déclenché par les catastrophes naturelles. L’Organisation développe une stratégie et un plan de réponse pour fournir un soutien vital aux victimes des catastrophes naturelles au Yémen, en leur fournissant des articles de secours et en mettant en œuvre un système d’alerte rapide. Ces plans ont été conçus pour compléter la réponse humanitaire d’urgence de l’OIM au conflit actuel.

L’année dernière, l’OIM au Yémen a aidé les personnes victimes des cyclones Chapala et Megh en fournissant une aide directe, notamment de l’eau, des abris et des kits d’hygiène, aux familles touchées par les inondations à Al Maharah, Socotra, Shabwah et Hadramaut.

L’Organisation a également soutenu les populations touchées par des catastrophes naturelles au Yémen en 2008, lorsqu’une tempête tropicale avait dévasté le gouvernorat d’Hadramaut. Environ 180 personnes ont perdu la vie et 20 000 ont été déplacées. En 2010, des fortes pluies se sont abattues sur la capitale, Sana’a, tuant neuf personnel et détruisant les habitations dans la vieille ville, site du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’OIM distribuera des articles essentiels dans des lieux stratégiques dans les gouvernorats exposés aux inondations à travers le pays. Cela permettra à l’OIM et à leurs partenaires de réduire le temps nécessaire pour atteindre les communautés vulnérables pendant les catastrophes naturelles. Le développement de la stratégie et du plan de réponse a été financé par le Fonds humanitaire commun du Yémen (YHPF).

L’OIM continue de rechercher davantage de financement pour élargir ses activités au Yémen.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Saba Malme, OIM Yémen, Tel: + 967 736 800 329, Email: smalme@iom.int

IOM is helping this young girl and her flood-prone community to better prepare for natural disasters. Photo: UN Migration Agency (IOM)