L’OIM s’intéresse à la pénurie de main-d’œuvre le secteur de la santé au Lesotho

Posted: 
11/29/13

Sud-africaine - L’OIM vient de lancer un projet visant à soutenir le gouvernement du Lesotho pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la santé. Financé par le Fonds de développement de l’OIM, ce projet de 200 000 dollars a pour but d’attirer les professionnels de la santé issus de la diaspora en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, afin de répondre à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la santé au Lesotho.

Un grand nombre de professionnels basutos, en particulier dans le secteur de la santé, continue de rechercher de meilleures opportunités à l’étranger, contribuant ainsi à la fuite des cerveaux au Lesotho. Une étude montre que 33% des médecins nés au Lesotho pratiquent à l’étranger, principalement en Afrique du Sud. La plupart citent les faibles salaires, les gros écarts de revenus, les meilleures conditions de vie et les meilleures infrastructures comme facteurs d’attraction à l’étranger.

Retenir les professionnels de santé au Lesotho est très difficile une fois qu’ils sont formés et déployés. La plupart d’entre eux vont chercher de meilleures opportunités ailleurs. Avec 5 médecins et 62 infirmières pour 100 000 personnes, le ratio personnel médical/habitants au Lesotho est sévèrement touché. Cette importante pénurie de professionnels de santé qualifiés a des effets négatifs sur le système de santé du Lesotho.

En collaboration étroite avec le gouvernement du Lesotho et avec ses missions en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, l’OIM analysera les besoins dans le secteur de la santé et identifiera les pays de destination et les profils de la diaspora basuto à l’étranger. Cette opération est importante pour faire correspondre la pénurie de main-d’œuvre avec les ressources humaines disponibles à l’étranger.

L’OIM réalisera également des campagnes d’information afin de sensibiliser la population basuto aux opportunités dans le secteur de la santé au Lesotho. Pour la diaspora basuto ayant montré un intérêt à soutenir le secteur de la santé du Lesotho, une visite d’une journée à l’hôpital de Mamohato, hôpital récemment rénové, sera organisée.

Un site internet sera également mis en ligne pour servir de plateforme de partage d’informations avec la diaspora. Le site comprendra également une base de données des compétences existantes au sein de la diaspora et des opportunités au Lesotho. Il sera aussi utilisé pour promouvoir l’intérêt de la diaspora dans les campagnes de sensibilisation en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

« L’OIM est déterminée à travailler avec le Lesotho pour mettre à profit les compétences et encourager la contribution de la diaspora au développement du pays. A terme, il est nécessaire de mettre en place un programme durable dirigé par le gouvernement sur la participation de la diaspora, qui nécessitera une communication et une collaboration permanentes entre le gouvernement et la diaspora », a déclaré le Dr Erick Ventura, chef de mission de l’OIM en Afrique du Sud.

L’OIM a mené à bien plusieurs opérations d’identification de la diaspora dans le monde entier. Dans la région d’Afrique australe, l’OIM a aidé le gouvernement de la République de Maurice à identifier sa diaspora et à élaborer une stratégie d’emploi à l’étranger et de mobilisation de la diaspora en 2007. L’Organisation a également financé des opérations d’identification de la diaspora zambienne et zimbabwéenne en Afrique du Sud, au Royaume-Uni, ainsi que dans la région subsaharienne et au Canada.

Pour plus d’information, veuillez contacter

Gaone Dixon
OIM Pretoria
Tel: +27 72 127 7094
Email: [email protected]