L'OIM soutient le plan d'action de lutte contre la traite

Posted: 
10/15/09

Le Timor-Leste débute l'élaboration d'un plan
d'action national de lutte contre la traite avec le soutien de
l'OIM.

Les fonctionnaires gouvernementaux du Groupe de travail
inter-agence de lutte contre la traite (ICTWG) mené par le
Ministère des Affaires Etrangères ont commencé
hier une formation de deux jours sur la manière de formuler
un plan d'action national en prenant des exemples dans d'autres
pays d'Asie du Sud-est.

La formation fait partie d'un programme commun intitulé
« Soutenir l'égalité des sexes et les droits
des femmes au Timor-Leste » et financé par le Fonds du
gouvernement espagnol pour les Objectifs de Développement du
Millénaire.

L'OIM fournira par la suite un soutien technique pour les
sessions de rédaction et espère que cet important
cadre d'action sera présenté au Groupe de travail
inter-agence de lutte contre la traite pour être
approuvé début 2010.

Le Timor-Leste a été identifié comme
étant un pays de destination pour les victimes de traite et
risque de devenir un pays d'origine. Les victimes de traite au
Timor-Leste sont originaires de Myanmar, de Thaïlande,
d'Indonésie, de Chine et des Philippines. La plupart d'entre
elles ont été exploitées en tant qu'esclaves
de travail à bord de navires de pêche ou en tant que
travailleurs du sexe dans la capitale, Dili.

Les victimes sont souvent attirées par les
possibilités de rembourser des dettes ou de gagner des
salaires relativement élevés dans l'économie
du Timor-Leste, qui fonctionne avec le dollar américain.

Il existe aussi des preuves de traite interne, y compris la
traite urbaine des femmes et des enfants à des fins
d'exploitation sexuelle. Une fois qu'elles se trouvent dans une
situation de traite, les victimes dénoncent les heures
supplémentaires, les abus sexuels et la maltraitance, ainsi
que le non-paiement ou le sous-paiement de leur travail.

Le Groupe de travail (ICTWG) œuvre depuis 2003 pour
combattre le problème de traite dans le pays. Il est
composé de ministères du gouvernement,
d'organisations internationales et d'ONG. L'OIM fournit un soutien
de Secrétariat au groupe de travail depuis sa
création.

Depuis 2007, le département de lutte contre la traite de
l'OIM a dispensé des formations aux parties prenantes dans
l'effort de lutte contre la traite, dont notamment les
médias et les agences du maintien de l'ordre, et a
apporté un soutien technique à l'ICTWG.

L'OIM a également réalisé des campagnes
d'information nationale et des activités de sensibilisation.
La campagne d'information la plus récente est en cours dans
les 13 départements du pays.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Katharine Bryant

Tél. +670 746 5134

E-mail : "mailto:kbryant@iom.int">kbryant@iom.int

ou

Heather Komenda

Tél. +670  723 0810

E-mail : "mailto:hkomenda@iom.int">hkomenda@iom.int