L’OIM travaille avec des multinationales sud-coréennes pour promouvoir le recrutement éthique dans les chaînes d’approvisionnement mondiales

Posted: 
09/24/19
Themes: 
Migration and Development

Séoul - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en République de Corée a organisé un atelier visant à promouvoir le recrutement éthique dans les chaînes d’approvisionnement mondiales au sein des multinationales coréennes.

L’atelier organisé à Séoul et intitulé Promotion of Ethical Recruitment for Business in ROK for Better Market Opportunities a attiré 22 participants de 17 entreprises multinationales sud-coréennes.

L’événement était le second à être organisé cette année pour encourager les multinationales coréennes à mettre en œuvre des modèles de recrutement éthique qui protègent les travailleurs migrants employés par leurs fournisseurs, en particulier dans la région Asie-Pacifique.

Un séminaire de l’OIM organisé en février avait déjà sensibilisé des entreprises coréennes aux risques de l’esclavage moderne dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et au risque associé pour la réputation des multinationales.

« Les entreprises avaient l’habitude de réagir à ces allégations concernant les droits de l’homme en mettant en place des mesures correctives après les faits. Mais il existe aujourd’hui des outils pour aider les entreprises à gérer le risque avant qu’il ne se produise. Il y a notamment le CREST - Corporate Responsibility in Eliminating Slavery and trafficking - une initiative élaborée par l’OIM pour promouvoir le recrutement éthique », a déclaré Anastasia Vynnychenko, responsable de l’OIM au Vietnam, aux participants.

« La Corée du Sud est le siège de nombreuses multinationales de renommée mondiale qui ont une empreinte économique et financière majeure dans le monde. Ces entreprises peuvent jouer un rôle important dans la promotion du recrutement éthique, notamment en encourageant le principe d’« employeur payeur », qui suppose que les employeurs couvrent tous les frais de recrutement de leurs travailleurs, réduisant ainsi à la fois le risque d’exploitation et celui du fort endettement », a déclaré Miah Park, responsable du Bureau de l’OIM en République de Corée.

L’atelier faisait partie d’un projet financé par le Fonds de l’OIM pour le développement intitulé : Enhancing Industry Capacity to Implement Ethical Recruitment Models in Viet Nam and Nepal to Protect Migrant Workers in South Korean Business Supply Chains. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Youlan No, OIM République de Corée, Tel. +82 70 4820 2750, email : yno@iom.int

  • Les multinationales sud-coréennes reconnaissent de plus en plus l’importance du recrutement éthique dans leurs chaînes d’approvisionnement. Photo : OIM