Lutte contre la violence sexiste en Somalie avec Solar Lanterns

Posted: 
04/09/13

Somalie - Panasonic Corporation, une entreprise d’électronique japonaise multinationale a fait don de 3 000 000 yens (31 000 dollars E.-U.) à l’OIM afin de réaliser une étude visant à évaluer l’efficacité des lanternes solaires pour réduire la violence sexiste dans les camps de déplacement somaliens.

L’étude sur l’efficacité et la viabilité des lanternes solaires pour réduire l’insécurité et la violence sexiste parmi les personnes déplacées au Puntland (Somalie) sera la première étude de ce type réalisée dans le pays.

Selon des informations, la prévalence de la violence sexiste en Somalie, notamment le viol, est l’une des plus élevées du monde. Les migrants et les personnes déplacées à l’intérieur du pays sont particulièrement vulnérables, en raison d’un manque de protection et de l’insécurité de l’environnement dans lequel ils vivent.

En juin 2012, le bureau de l’OIM en Somalie a effectué une évaluation rapide dans deux camps de personnes déplacées en Somalie, où une prévalence élevée de la violence sexiste avait été signalée. Selon les conclusions de l’évaluation, un grand nombre des incidents ont eu lieu la nuit, lorsque les camps sont dans l’obscurité. L’OIM a ensuite distribué plus de 1 400 lanternes solaires dans des camps de personnes déplacées dans tout le pays.

Bien que l’éclairage soit reconnu comme un moyen de prévenir la violence sexiste, aucune étude scientifique sur la question n’a jamais été réalisée en Somalie. Par conséquent, l’OIM effectuera des études sur la situation initiale et après son intervention, afin d’établir le lien entre les lanternes solaires et les niveaux de violence sexiste dans les régions où celles-ci ont été distribuées, et d’évaluer l’efficacité en termes de coûts des lanternes solaires pour réduit le nombre de cas signalés.

L’étude mettra aussi en lumière d’autres changements que peuvent apporter les lanternes solaires dans la vie des personnes déplacées, notamment l’effet de la lumière qui permet aux enfants scolarisés d’étudier la nuit.

Pour plus d’informations, prière de contacter

Chiaki Ito
l’OIM Somalie
Tél. +254 737860720
Courriel : cito@iom.int