Mauritanie : L'OIM et l'Office national des statistiques signent un accord sur la collecte et l'analyse des données sur la migration

Posted: 
11/27/20
Themes: 
IOM

Nouakchott - L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Office National de la Statistique (ONS) de Mauritanie ont signé mercredi (25/11) un accord pour mettre en œuvre conjointement des activités de collecte et d'analyse des données sur les migrations.

Cet accord contribuera à évaluer la présence et le profil des migrants dans le pays, notamment à Nouakchott, qui connaît une augmentation du nombre de migrants. Depuis septembre, au moins 1 100 migrants ont été interceptés ou secourus au large des côtes mauritaniennes.

Il permettra de mieux comprendre les besoins des migrants dans le pays afin de leur fournir une aide adaptée, notamment en les sensibilisant aux risques des périples clandestins et aux alternatives disponibles.

« Cet accord historique est particulièrement important pour garantir que le gouvernement mauritanien utilise des données produites conjointement afin d'élaborer des politiques migratoires fondées sur des preuves », a déclaré Laura Lungarotti, chef de mission de l'OIM en Mauritanie.

Une première activité conjointe est prévue pour décembre 2020 à Nouakchott. L'OIM prévoit d'aider à mettre à jour le nombre estimé de migrants dans la ville et de mieux comprendre leurs profils, leurs besoins et les défis rencontrés grâce à des sondages individuels.

La collecte de données portera également sur l'impact de la COVID-19 sur les migrants en termes d'emploi et d'accès aux services de santé et de soutien.

Depuis novembre 2018, la Matrice de suivi des déplacements (DTM) de l'OIM en Mauritanie fournit des informations essentielles sur la mobilité humaine à Nouakchott et Nouadhibou, y compris sur les mouvements de transhumance le long des frontières méridionales de la Mauritanie avec le Sénégal et le Mali.

La DTM de l'OIM fournit également une cartographie des restrictions à la mobilité aux points d'entrée de la Mauritanie afin d'aider à surveiller la situation à la frontière et la préparation des points d'entrée à gérer les flux et à appliquer des mesures d'atténuation sanitaires.

La DTM en Mauritanie est financée par l'Union européenne, le Japon, l'Allemagne, le Fonds de l’OIM pour le développement et des fonds non affectés de l'OIM.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Lisa Godde : lgodde@iom.int et Nicolas Hochart : nhochart@iom.int

  • Signature de l'accord par la chef de Mission de l'OIM en Mauritanie et le Directeur Général de l'Office National de la Statistique.