Migrants Stranded in Lebanon Amid Worsening Crisis Return Home with IOM Assistance

Posted: 
09/18/20
Themes: 
Migrants in Vulnerable Situations

Beyrouth - Cette semaine, l’Organisation Internationale pour les migrations (OIM) continue d'aider les migrants bloqués au Liban à retourner dans leur pays d'origine. Quarante-huit migrants éthiopiens ont en effet embarqué à bord de deux vols jeudi (17 septembre) et vendredi matin (18 septembre) à destination d'Addis-Abeba.  

Les deux explosions du mois dernier dans le port de Beyrouth ont frappé la capitale libanaise dans un contexte d'aggravation de la crise économique, exacerbée par les effets de la COVID-19. Avant l'explosion, la monnaie libanaise avait chuté à un niveau record, se dépréciant de plus de 80 pour cent depuis octobre 2019. 

Cette crise multidimensionnelle a directement touché les communautés marginalisées, y compris les travailleurs migrants, qui étaient déjà en détresse avant l'explosion. De nombreux travailleurs migrants au Liban se trouvent aujourd’hui dans une situation de plus en plus désespérée, avec moins de possibilités d’un travail sûr et digne, les laissant dans l'incapacité de payer leur loyer, leur nourriture ou leurs soins de santé.  

Par conséquent, un nombre croissant d'entre eux souhaitent retourner dans leur pays d'origine. Dans une récente évaluation des travailleurs migrants au Liban, la Matrice de suivi des déplacements (DTM) de l'OIM a révélé qu'environ 70 pour cent des personnes interrogées prévoyaient de rentrer chez elles dans les trois prochains mois. Environ 10 000 migrants avaient fait une demande de retour dans leur pays d'origine avant l'explosion. 

« L'OIM reste déterminée à aider les migrants bloqués dans des situations difficiles dans tout le Liban. Pour répondre à la demande croissante d'aide au retour volontaire, nous avons besoin d'une plus grande solidarité de la part des donateurs internationaux », a déclaré Fawzi Al-Zioud, responsable du Bureau de l'OIM au Liban. 

« Nous saluons également les efforts des organisations de la société civile qui se sont mobilisées pour aider ces communautés en cette période difficile », a-t-il ajouté. 

L'OIM a organisé des sessions de dépistage, de protection et de conseils sur le retour volontaire avec tous les migrants aidés à rentrer chez eux. Ces derniers ont également reçu des conseils juridiques de l'ONG Legal Action Worldwide dans une structure mise à disposition par le Consulat d’Ethiopie à Beyrouth.  

« Je suis très heureuse de retourner en Éthiopie et d'avoir enfin la chance de voir ma mère et mes frères et sœurs », a déclaré une femme avant de monter à bord de son avion, jeudi matin.  

Ceux qui ont exprimé le souhait de rentrer ont été hébergés dans un hôtel où ils ont subi des examens de santé avant l'embarquement. Il s’agissait notamment d’effectuer des tests PCR dans le cadre des mesures de prévention de la COVID-19. Les migrants de retour ont également participé à des séances d'orientation sur le voyage.  

L'OIM a pris en charge tous les frais de transport jusqu'à leur destination finale en Éthiopie.  

L'équipe médicale de l'OIM a également organisé une session de sensibilisation de deux jours sur la COVID-19 et d'autres maladies et leur a fourni des équipements de protection individuelle. Des escortes médicales ont accompagné les migrants de retour qui ont tous été transférés vers un site de quarantaine à leur arrivée à Addis-Abeba. 

L'aide de l'OIM s'est poursuivie dans les sites de quarantaine d'Addis-Abeba, où tous les migrants de retour ont reçu de l’aide non alimentaire de base et ont subi un examen plus approfondi pour répondre aux besoins immédiats de soutien médical et psychosocial. L'OIM en Ethiopie œuvre en étroite collaboration avec le gouvernement éthiopien et ses partenaires pour soutenir la réponse du pays à la pandémie.

Cette opération de retour volontaire a été menée en partenariat avec le ministère des Affaires sociales du gouvernement libanais et la Sûreté générale du Liban, ainsi qu'avec le consulat éthiopien au Liban et la mission de l'OIM en Éthiopie.  

L'initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière du gouvernement allemand au Plan stratégique mondial de préparation et de réponse de l'OIM à la maladie à coronavirus 2019. L'aide en Éthiopie a été fournie grâce au soutien du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations (PRM) du Département d'État américain et du gouvernement norvégien.

L'OIM continue à rechercher des fonds pour son appel au Liban afin de continuer à fournir des services essentiels aux migrants et aux autres populations profondément touchées par les explosions du port de Beyrouth.  

Pour plus d'informations, veuillez contacter Tala Al-Khatib, OIM Liban, Email : [email protected], Tel : +96176042080 ou Angela Wells au siège de l'OIM, Email : [email protected], Tel : +41 79 403 50365 

  • Quarante-huit migrants éthiopiens ont embarqué à bord de deux vols hier (17 septembre) et tôt ce matin (18 septembre) lors d’une opération de retour volontaire à destination d'Addis-Abeba. Photo : OIM Liban/Tala Al-Khatib

  • Quarante-huit migrants éthiopiens ont embarqué à bord de deux vols hier (17 septembre) et tôt ce matin (18 septembre) lors d’une opération de retour volontaire à destination d'Addis-Abeba. Photo : OIM Liban/Tala Al-Khatib

  • Quarante-huit migrants éthiopiens ont embarqué à bord de deux vols hier (17 septembre) et tôt ce matin (18 septembre) lors d’une opération de retour volontaire à destination d'Addis-Abeba. Photo : OIM Liban/Tala Al-Khatib