OIM : 54 millions de dollars sont nécessaires en 2019 pour aider les migrants dans la corne de l’Afrique et au Yémen

Posted: 
11/05/19
Themes: 
Migrant Assistance

Nairobi – D’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 113 000 migrants vulnérables sont en transit ou bloqués à Djibouti, en Ethiopie, en Somalie et au Yémen et ont besoin d’une aide humanitaire vitale.

« Les migrants qui entreprennent ces périples le font à la recherche d’une vie meilleure pour eux-mêmes et leur famille », a déclaré Mohammed Abdiker, Directeur régional de l’OIM pour l’Afrique de l’Est et la corne de l’Afrique.

« Il s’agit souvent de jeunes - dans de nombreux cas des enfants - qui n’ont pas connaissance des dangers en route vers le Yémen, notamment la chaleur extrême, le conflit et la violence, et la traite d’êtres humains. »

Le mois dernier, l’OIM et ses partenaires ont actualisé le Plan de réponse régional pour les migrants dans la corne de l’Afrique et au Yémen (RMRP) 2018-2020, pour mobiliser 54 millions de dollars afin d’aider les personnes dans le besoin.

Le RMRP est une stratégie humanitaire et de développement visant à aider les migrants vulnérables de la corne de l’Afrique qui se rendent au Yémen, qui y transitent ou qui en reviennent.

Bon nombre de migrants entreprenant ce dangereux périple sont exploités et maltraités alors qu’ils tentent d’atteindre les pays du Golfe à la recherche de travail.

« Les migrants en route vers le Yémen sont parmi les plus vulnérables. Répondre aux besoins humanitaires de cette population doit rester une priorité pour la communauté internationale », a-t-il ajouté.

Le RMRP établit un plan pour trouver des solutions durables orientés vers le développement qui répondent aux causes profondes de la migration dans la corne de l’Afrique et qui aide les gouvernements en mettant en place des activités de renforcement de capacités afin de répondre aux besoins humanitaires et de protection des migrants. Il soutient également la recherche sur les causes profondes et les moteurs de la migration dans la corne de l’Afrique et au Yémen. En octobre, les partenaires du RMRP ont mobilisé 32 pour cent du financement requis.

Selon l’OIM, d’ici la fin de l’année, 160 000 migrants seront entrés au Yémen par la mer depuis différents endroits dans la corne de l’Afrique.

Près de 130 000 migrants devraient rentrer chez eux dans la région depuis le Royaume d’Arabie saoudite pendant la même période. L’Organisation fournit une aide à l’arrivée à de nombreux migrants de retour.

Environ cinq pour cent de toutes les arrivées de migrants au Yémen recensées par l’OIM pendant les six premiers mois de 2019 sont des enfants non accompagnés ou séparés de leur famille. Pendant la même période en 2018, ils étaient deux pour cent.

L’actualisation du RMRP en octobre 2019 reflète les nouvelles priorités pour les partenaires dans chaque pays ciblé. Ces priorités sont la fourniture d’une aide humanitaire vitale aux migrants bloqués au Yémen, la garantie d’une protection adéquate pour les enfants non accompagnés et l’intensification de l’aide aux milliers de migrants vulnérables de retour d’Arabie saoudite vers la corne de l’Afrique.

En tout, 17 partenaires dans les quatre pays ciblés - notamment des agences des Nations Unies et des ONG - travaillent de manière coordonnée pour fournir une réponse humanitaire et une protection globales aux migrants vulnérables le long de l’itinéraire est vers le Yémen. La population ciblée par le RMRP comprend les enfants, les personnes âgées, les victimes de traite et de violences sexuelles et d’autres migrants en situation de vulnérabilité.

Les partenaires du RMRP souhaitent poursuivre leurs réussites de 2018, année durant laquelle 58 000 migrants vulnérables ont reçu de la nourriture, de l’eau et des abris temporaires dans les quatre pays ciblés. Quelque 15 000 migrants vulnérables ont reçu une aide au transport pour rentrer chez eux volontairement et 14 projets de développement communautaire ont été menés à bien dans les zones où les retours sont nombreux. Le RMRP 2018 nécessitait 46 millions de dollars de financement et en a obtenu 44 pour cent.

Téléchargez ici le Plan de réponse régional pour les migrants dans la corne de l’Afrique et au Yémen actualisé en octobre 2019 (en anglais).

Téléchargez ici le document principal du Plan de réponse régional pour les migrants dans la corne de l’Afrique et au Yémen (en anglais). 

Pour plus d’informations, veuillez contacter le Bureau régional de l’OIM à Nairobi :

Emmanuel Martinez (questions sur les programmes), email : emartinez@iom.int

Kenneth Odiwuor (Demandes médiatiques), email : kodiwuor@iom.int

  • De nombreux migrants qui se rendent au Yémen ou y transitent font face à l’exploitation et à la maltraitance alors qu’ils tentent d’atteindre les pays du Golfe à la recherche de possibilités économiques. Photo : OIM