OIM/FAO/UNICEF : Des kits de survie fournissent une aide vitale aux déplacés du Soudan du Sud

Posted: 
06/16/15

Soudan du Sud - Les Nations Unies et les organisations non gouvernementales (ONG) au Soudan du Sud ont lancé une opération d'urgence reposant sur un pont aérien pour la distribution de kits de survie contenant des fournitures vitales destinées aux déplacés internes dans les zones difficilement accessibles de l'Etat d'Unité. La récente flambée de violences a touché près de 750 000 personnes dans le grand Haut-Nil et forcé près de 150 000 personnes à fuir leurs maisons, pour des zones extrêmement reculées. Ces personnes, pour la plupart issues de familles rurales, ont été forcées d'abandonner leurs terres avant d'avoir pu planter les principales cultures de la saison. 

La communauté humanitaire a développé des kits de survie portatifs vitaux, incluant moustiquaires, semences de légumes arrivant rapidement à maturité, fournitures de pêche, récipients pour le transport de l'eau, comprimés pour purifier l'eau, sels de réhydratation orale, biscuits nutritionnels destinés aux enfants et sets pour la cuisine comprenant tasses, cuillères, casseroles et plats. Chaque kit de survie, d'un poids d'à peine neuf kilos, est conçu pour fournir une aide vitale à court terme aux familles les plus vulnérables fuyant les violences vers des zones encore inaccessibles. La première distribution de kits de survie a été effectuée par hélicoptère et visait environ 28 000 déplacés avec quelques 4500 kits. 

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) coordonnent étroitement la fluidité et les exigences opérationnelles de l'intervention d'urgence, avec le soutien du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies. Le développement de ces kits est le fruit d'un effort multi-agences, avec le soutien de la FAO, de l'OIM, du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, le Comité international de secours, le système des groupes du Soudan du Sud et d'autres partenaires.

« Etant données les contraintes persistantes en termes d'accès dans le Soudan du Sud, les kits de survie pourraient représenter une nouvelle modalité novatrice pour fournir une aide vitale aux personnes extrêmement vulnérables dans les régions reculées » a déclaré Laura Jones, qui coordonne le groupe chargé de l'hébergement et de l'aide non alimentaire pour l'OIM.

Les agences partenaires recueillent et analysent avec attention les informations transmises par leurs partenaires sur le terrain et travaillent avec le Comité international de secours et Mercy Corps, qui distribuent les kits de secours, afin de s'assurer que la livraison de l'aide n'expose pas davantage les bénéficiaires à des risques en ce qui concerne leur sécurité.

« La priorité absolue de la FAO est de secourir ces communautés déplacées, qui ont pour la plupart raté la période des semis pour cette année. Cette opération fournira à ces communautés déplacées la capacité de survivre à court terme, mais nous sommes inquiets et conscients des risques liés à la distribution d'une telle aide » a déclaré Karim Bah, représentant adjoint de la FAO. « Nous prenons toutes les mesures et précautions nécessaires afin de nous assurer que nos bénéficiaires et partenaires ne soient en aucun cas exposés à des risques plus importants. »

Pour de nombreuses communautés déplacées et souffrant d'insécurité alimentaire, ces kits de survie seront peut-être la seule aide humanitaire qu'elles recevront dans les semaines à venir, pendant la saison maigre.

Le représentant de l'UNICEF au Soudan du Sud, Jonathan Veitch, a déclaré : « La majorité des personnes ayant fui les récentes flambées de violences sont des enfants qui ne survivront pas sans les éléments de première nécessité que sont la nourriture et l'eau potable. Cette réponse à court terme est cruciale tant que nous œuvrons à restaurer les services dévastés par le conflit. »

Toutes les agences engagées dans cette opération ont pour priorité d'avoir un accès sans restrictions aux communautés déplacées et de redéployer des équipes complètes sur le terrain.

Depuis décembre 2013, plus de 2,1 millions de personnes ont été déplacées par la crise au Soudan du Sud. Depuis janvier 2015, 1,88 million de personnes ont bénéficié d'une assistance humanitaire, mais la communauté humanitaire a besoin de USD 1 milliard pour être en mesure de poursuivre des opérations permettant de sauver des vies et répondre aux besoins énormes de la population à travers le pays.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Ashley McLaughlin, OIM au Soudan du Sud, Tél. : +211 922 405 716 
E-mail : amclaughlin@iom.int. Site Internet : http://southsudan.iom.int/

Christine Spencer, FAO au Soudan du Sud, Tél. : +211 954 876 417
E-mail : Christine.Spencer@fao.org
http://www.fao.org/emergencies/countries/detail/en/c/147627/

Claire McKeever, UNICEF au Soudan du Sud, Tél. : +211 955 109 325
E-mail : Cmckeever@unicef.org
www.childrenofsouthsudan.info  

Les organismes humanitaires distribuent un kit de survie par hélicoptère lors d’une opération aérienne dans l’Etat d’Unité. © OIM 2015
Les déplacés internes se réunissent sur le site de la distribution pour recevoir des kits de survie, dans l’Etat d’Unité, au Soudan du Sud. © Comité international de secours