Plus de 2 000 professionnels de première ligne reçoivent une formation à la santé des migrants à travers l’Europe

Posted: 
05/17/19

Bruxelles - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) vient d’achever son premier projet de formation sur la migration et la santé à travers l’Europe, destinée à plus de 2 000 professionnels de la santé, agents du maintien de l’ordre et travailleurs sociaux qui sont en contact direct avec les migrants et les réfugiés. 

L’augmentation du nombre de migrants arrivant en Europe et la nécessité qui en découle de renforcer les connaissances et les compétences des professionnels de la santé travaillant auprès des migrants et des réfugiés ont donné l’impulsion nécessaire au projet. En réponse, l’OIM et les partenaires et acteurs nationaux ont dispensé, avec le soutien de l’Union européenne (UE), 69 formations dans 21 pays entre décembre 2018 et avril 2019. 

Les formations à travers l’Europe visaient à améliorer la réactivité des services de santé répondant aux besoins des migrants et à aborder les multiples aspects que revêt la santé des migrants, notamment la santé individuelle, l’identification et le traitement des vulnérabilités, le soutien à la santé mentale et l’importance des compétences interculturelles. Elles ont également permis de partager de bonnes pratiques et des expériences de travail dans des contextes sanitaires nationaux différents et de former des réseaux plus solides parmi les représentants de milieux professionnels variés. 

Les formations sous forme d’ateliers ont été dispensées dans des pays qui font partie du Programme de santé de l'UE : l’Allemagne, la Belgique, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Serbie et la Slovénie. Des professionnels d’Irlande, d’Islande, de Lituanie, de Moldova, des Pays-Bas, de la République tchèque, du Royaume-Uni et de la Suède ont également participé. 

A l’issue d’une formation à Cracovie, en Pologne, un professionnel de la santé a déclaré que l’atelier était particulièrement utile pour les médecins et les infirmières travaillant dans des établissements et des hôpitaux de soins primaires. « La compréhension et la connaissance de différentes cultures et l’amélioration des compétences en la matière m’aident dans mon travail. J’espère que d’autres formations similaires seront organisées dans le futur », a-t-il déclaré. 

« Je suis agréablement surpris. Je suis venu en pensant que cela allait être ennuyeux et inintéressant. Je suis ravi et j’ai eu une très bonne impression », a déclaré un officier de police qui a reçu la formation à Karlovac, en Croatie. 

« La formation à la santé dans le contexte des migrations est essentielle pour les intervenants de première ligne », a déclaré le Dr. Dominik Zenner, haut conseiller régional de l’OIM sur la santé migratoire. « Cet événement enrichissant était une occasion de former beaucoup de monde, mais nous devons davantage étendre la formation, notamment aux institutions de l’enseignement supérieur. 

Le programme de formation a été mené à bien dans le cadre du projet intitulé Provision of training for first-line health professionals and law enforcement officers working at local level with migrants and refugees (TRAIN4M&H) et a été financé et appuyé par la Commission européenne (DG SANTE). Le projet TRAIN4M&H est entrepris dans le cadre du Plan d’action de l’UE sur l’intégration des ressortissants de pays tiers, coordonné par les services internationaux du GIZ, en collaboration avec l’OIM, l’Instituto Superiore di Sanità (ISS), l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), l’Institut de la santé publique de l’Université de Porto (ISPUP), le Dipartimento di Sanità Pubblica e Malattie Infettive de l’Université Sapienza de Rome et l’Association des écoles de santé publique de la région européenne (ASPHER). 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ryan Schroeder, Tel. +32 2 287 7116, email : rschroeder@iom.int ou la Division Migration et Santé au Bureau régional de l’OIM à Bruxelles, Tel. +32 2 287 72 11/12/13/14, email : ROBrusselsMHUnit@iom.int

  • Participants from all over Europe receiving training in migrant health. Photo: IOM