Plus de 2 100 migrants éthiopiens rentrent chez eux du Yémen avec le soutien de l’OIM

Posted: 
06/21/19
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration

Aden - Hier (20/06), un vol affrété par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) avec 96 migrants à bord a quitté le Yémen pour l’Ethiopie. Il s’agissait du 18ème vol entre Aden et Addis-Abeba dans le cadre du programme d’aide au retour volontaire de l’OIM depuis le 28 mai, aidant 2 133 migrants bloqués, dont 570 enfants, à rentrer chez eux.

Le 21 avril, les autorités à Aden ont commencé à détenir des migrants irréguliers en grands nombres. Au plus fort de la crise (entre le 27 avril et le 3 mars), l’OIM estime que plus de 5 000 personnes étaient détenus dans ces sites. La majorité des migrants de retour étaient détenus, pour la plupart depuis près de deux mois, dans un site de détention de fortune au stade du 22 mai, à Aden.

Depuis avril, l’OIM coordonne l’intervention des partenaires face à cette situation humanitaire aigüe. L’OIM fournit de la nourriture d’urgence, de l’eau, des services d’assainissement et des soins de santé 24 heures sur 24 aux migrants dans le stade. L’OIM a également établi un centre de traitement de la diarrhée à l’hôpital Ibn Khaldoon pour aider ces migrants souffrant de diarrhée aqueuse aigüe.

Tandis que l’OIM a aidé plus de 2 000 personnes à rentrer chez elles à ce jour, 2 000 migrants supplémentaires, dont beaucoup d’enfants, se trouvent toujours au stade. Dans la semaine qui vient, l’OIM aidera au retour volontaire des enfants restants.

« L’OIM fournit une aide au retour volontaire aux migrants détenus en dernier recours et ne soutient pas la détention des migrants, en particulier des enfants, des femmes et des groupes vulnérables », a déclaré Mohammed Abdiker, Directeur des opérations d’urgence de l’OIM.

« Tous les gouvernements sont obligés de fournir une protection à toutes les personnes à l’intérieur de leurs frontières, indépendamment de leur statut d’immigration. Cette protection est étendue aux migrants détenus, à laquelle s’ajoute l’accès à la nourriture, à l’eau, à l’assainissement, aux services de santé et à l’hébergement sûr », a-t-il ajouté.

En dépit du conflit qui sévit au Yémen, les migrants recherchant des opportunités dans les pays du Golfe continuent d’entreprendre le dangereux périple par la route ou en mer pour atteindre la péninsule arabique. En chemin, les migrants sont confrontés à de nombreuses difficultés pour accéder à la protection et à l’aide.

M. Abdiker a réaffirmé l’engagement de l’OIM à soutenir le Yémen et les autres gouvernements dans la région pour mieux gérer les migrations et garantir la sécurité et la dignité des migrants.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Olivia Headon, OIM Yémen, Tel. +967730552233, email : oheadon@iom.int

 

  • IOM supported nearly 150 women and girls in returning home to Ethiopia from Yemen. Photo: IOM/K. Baker

  • Migrants wait to board their flight home from Aden to Addis Ababa with IOM's support. Photo: IOM/K. Baker