Private Sector, Civil Society Actors Discuss Responsible Business Practices in South Africa

Posted: 
06/26/18
Themes: 
Capacity Building

Johannesburg - Le Responsible Business Forum (Forum sur le commerce responsable ou RBF en anglais) sur le développement durable a débuté hier (26/06) à Johannesburg, en Afrique du Sud. L’événement de trois jours s’intéressera à l’avancement des Objectifs de développement durable (ODD) sur le continent africain, notamment en matière d’innovation, de jeunesse et de technologie. 

Des représentants de l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, dirigeront une séance plénière demain matin (27/06) intitulé « Employeurs, innovateurs et moteurs du développement durable : exploiter le rôle du secteur privé dans le Pacte mondial sur la migration. » Les participants débattront du processus en cours du Pacte mondial sur la migration, des domaines d’intérêt et des objectifs établis par les Etats membres des Nations Unies et les autres parties prenantes. 

Le secteur privé a un intérêt commercial direct dans les politiques de migration. La grande majorité des entités du secteur privé collaborent avec les migrants - en tant qu’employés, clients et de plus en plus en tant qu’actionnaires, responsables et dirigeants d’entreprises. Ainsi, les défis mondiaux actuels de la migration, notamment l’insuffisance des voies de migration de main-d’œuvre régulières, l’imprévisibilité et l’opacité des règlements nationaux régissant l’immigration et le recrutement de main-d’œuvre internationale, sont une préoccupation pour eux. 

« Le Responsible Business Forum Africa est une occasion unique d’encourager les partenariats avec des institutions multilatérales, des gouvernements, le secteur privé et la société civile et de garantir une approche équilibrée à la gestion effective des migrations sur le continent africain », a déclaré Jason Theede, spécialiste de la mobilité de main-d’œuvre et du développement humain en Afrique australe. 

En septembre 2016, après l’adoption de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, les chefs d’Etats et de gouvernements aux Nations Unies ont lancé un processus pour adopter, à la fin de l’année, un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Le secteur privé doit être une voix forte dans le processus pour s’assurer que ses intérêts soient bien représentés. 

Le RBF Africa sur le développement durable est organisé par des Initiatives mondiales en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Il devrait réunir plus de 400 participants issus du monde des affaires, des gouvernements, des Nations Unies, des ONG et de la communauté du développement pour débattre d’une vision commune pour un avenir prospère en Afrique. 

L’OIM est un partenaire actif dans la région de l’Afrique australe, fournissant une assistance technique au programme régional et continental intégré et aidant les Etats membres, la société civile et d’autres acteurs au niveau de la politique et de l’élaboration de programmes afin de renforcer la gouvernance et la gestion de la migration de main-d’œuvre, de fournir une protection aux migrants et de faciliter les projets de mobilité de main-d’œuvre et de développement humain entre les pays du Sud. 

Pendant le forum, l’OIM présentera MigApp, une application mobile développée par l’Organisation qui fournit aux migrants des informations sur les visas et sur les règlements en matière de santé et de voyage, des alertes sur les incidents découlant de conflits ou de catastrophes naturelles et les coordonnées des lignes d’assistance téléphonique à travers le monde. MigApp contient également une fonctionnalité qui aide les migrants à comparer les coûts d’envoi des fonds à leurs proches restés aux pays. Les envois de fonds sont une source d’aide essentielle pour les populations dans les pays en développement, mais souvent, le coût d’envoi est trop élevé. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Jason Theede, Bureau régional de l’OIM à Pretoria, Email : jtheede@iom.int ou
Vanessa Okoth-Obbo, siège de l’OIM à Genève, Tel : +417179366, Email: vokoth@iom.int

 

  • A speaker addresses attendees at the Responsible Business Forum in Johannesburg. Photo: IOM/Jason Theede