Réparer des décennies de dégâts environnementaux en Azerbaïdjan

Posted: 
11/26/19
Themes: 
Migration and Environment

Bakou - Pays de l’Union soviétique jusqu’en 1991, l’Azerbaïdjan connaît une croissance économique rapide depuis son indépendance. Cette nouvelle prosperité a un coût environnemental, qui s’ajoute à plusieurs décennies de pollution des industries pétrochimiques et des mauvaises pratiques agricoles de l’ère soviétique.

Le gouvernement se préoccupe aujourd’hui de la protection de l’environnement et commence à intégrer des principes de développement durable dans ses politiques.

« L’Azerbaïdjan subit déjà les conséquences du changement climatique comme en témoigne le nombre croissant de phénomènes naturels qui, comme l’OIM l’a vu à travers le monde, peuvent provoquer le déplacement des personnes », a fait remarquer Vladimir Gjorgjiev, chef de mission de l’OIM.

Dans le cadre d’une grande campagne environnementale, l’Organisation rénove des systèmes ruraux d’approvisionnement en eau appelés kharizs, qui profitent aux communautés déplacées, avec le soutien de l’Agence coréenne pour la coopération internationale.

Pour attirer l’attention sur la déforestation et la dégradation de l’environnement, une campagne de plantation d’arbres s’est déroulée à Bakou, la capitale, la semaine dernière.

Plusieurs centaines d’oliviers ont été plantés, à la veille du lancement du nouveau Programme forestier national pour 2020-2030.

« Il est temps d’offrir des arbres à Dame Nature, pour contribuer de manière positive aux problèmes d’environnement et de changement climatique et pour être conscients des conséquences que ces changements peuvent avoir », a dit M. Gjorgjiev aux participants.

Les arbres ont été plantés par des représentants et le personnel de l’OIM en Azerbaïdjan, du Service d’Etat à la migration et du Ministère de l’environnement et des ressources naturelles d’Azerbaïdjan. L’objectif était de sensibiliser le public et d’attirer son attention sur les questions de migration, d’environnement et de changement climatique et de contribuer aux efforts du gouvernement en matière d’écologie et d’environnement dans des projets qui sont activement soutenus par le Président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, et la première Dame, Mehriban Aliyeva.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ilqar Khudiyev, OIM Azerbaïjdan, Tel. +994 50 319 66 80, email : ixudiyev@iom.int

  • IOM and local community volunteers planted hundreds of olive trees in the Azeri capital Baku last week to call attention to deforestation and environmental degradation. Photo: IOM/Ilgar Khudiyev 

  • IOM and local community volunteers planted hundreds of olive trees in the Azeri capital Baku last week to call attention to deforestation and environmental degradation. Photo: IOM/Ilgar Khudiyev