Retour et réintégration : l’OIM publie les grandes lignes de 2018

Posted: 
07/19/19
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration

Genève - Aujourd’hui (19 juillet), l’Organisation internationale pour les migrations publie les Grandes lignes sur le retour et la réintégration 2018, qui donne les tendances et les chiffres - ainsi que des initiatives clés - sur le nombre de migrants aidés au retour volontaire vers leurs pays d’origine ainsi que sur les efforts que l’OIM a accomplis pour aider et réintégrer ces rapatriés dans leurs communautés au cours de l’année écoulée. 

En 2018, l’OIM a aidé 63 316 migrants à rentrer chez eux grâce aux programmes d’aide au retour volontaire et à la réintégration (AVRR), représentant une baisse de 12 pour cent par rapport à 2017. 

Comme pour l’année précédente, cette tendance continue d’indiquer un retour à la normale après qu’un nombre exceptionnellement élevé de bénéficiaires a été aidé dans l’espace économique européen (EEE) et la Suisse en 2016. 

L’année 2018 a confirmé d’autres tendances comme la hausse du nombre de retours volontaires de régions hors EEE et Suisse, en particulier d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, ainsi qu’une hausse du nombre de cas de migrants se trouvant dans des situations de vulnérabilité à travers le monde. 

Aujourd’hui dans sa 41ème année, le programme AVRR de l’OIM fait partie de la principale mission de l’Organisation. L’OIM a commencé à mettre en œuvre des programmes AVRR en 1979 et a depuis fourni un soutien à plus de 1,7 million de personnes. 

En 2018, 65 bureaux de pays de l’OIM dans les pays d’accueil ou de transit ont fourni des services d’aide liés à la réintégration à 18 274 bénéficiaires avant leur départ. Dans le même temps, les bureaux de l’OIM dans 64 pays d’origine ont fourni une aide à la réintégration à 41 461 bénéficiaires à leur retour. 

« 2018 a été une année particulièrement riche en événements dans le domaine des migrations, notamment du retour et de la réintégration », a déclaré Anh Nguyen, responsable de la Division de protection et d’aide aux migrants. « Cette publication est essentielle dans la mise en avant des tendances et initiatives mondiales entreprises par l’OIM et ses partenaires à travers le monde afin de garantir que le retour se fasse de manière sûre et dans la dignité et que la réintégration soit durable », a-t-il ajouté. 

Parmi les 63 316 migrants aidés l’an dernier, près de la moitié - 30 919 individus, ou 49 pour cent de tous les bénéficiaires AVRR - ont été aidés par l’OIM dans seulement deux pays, l’Allemagne et le Niger, chacun environ 15 000 migrants. Les autres pays renvoyant un important nombre de bénéficiaires AVRR chez eux étaient la Grèce (4 968), l’Autriche (3 469), Djibouti (3 392), la Belgique (2 795), les Pays-Bas (2 149), le Maroc (1 508), la Turquie (1 494) et l’Italie (958). 

Parmi ceux choisissant de rentrer chez eux, les citoyens iraquiens représentaient la plus grande proportion en 2018, avec 5 661 rapatriés, suivis de la Guinée (5 088), de l’Ethiopie (4 792), du Mali (4 041), de la Géorgie (2 681), de l’Afghanistan (2 232), de l’Albanie (2 167), de la Fédération de Russie (1 952), de l’Ukraine (1 901) et de la Côte-d’Ivoire (1 834).

 

Les programmes AVRR de l’OIM sont orientées par une vision, sept principes et six objectifs dans le cadre AVRR de l’OIM, publié en décembre 2018 avec l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Ces programmes aident les migrants qui ne veulent ou ne peuvent pas rester dans leur pays d’accueil à rentrer dans leur pays d’origine. En parallèle, les bureaux de pays de l’OIM à travers le monde encouragent la réintégration durable des migrants par le biais d’une aide à la réintégration (soit avant le départ, soit à l’arrivée), l’orientation, ainsi que l’aide à la réintégration aussi bien individuelle que collective.

Le document  « grandes lignes sur retour et la réintégration 2018 » est disponible ici dans son intégralité (en anglais).

Pour plus d’informations, veuillez contacter le siège de l’OIM : Noëlle Darbellay, Tel. +41 22 717 9562, email : [email protected]