Trois millions de personnes profitent de la modernisation de la frontière entre l’Ukraine et la République de Moldova

Posted: 
02/06/18
Themes: 
Integrated Border Management

Kiev - Les voyageurs et commerçants qui passent par la frontière entre l’Ukraine et le Moldova verront bientôt diminuer les files et les temps d’attente grâce à un nouveau projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OIM et par la Mission de l’UE d’assistance aux frontières (EUBAM) en Ukraine et au Moldova.

Deux points de passage sont en cours de modernisation : Kuchurhan-Pervomaisk et Reni-Giurgiulesti. Un régime commun appliqué au point de passage frontalier est en cours de création. Les services de douanes et de frontières ukrainiens et moldaves travailleront « sous le même toit » du côté ukrainien de la frontière.

L’OIM fournit également des équipements, aussi bien du mobilier que des serveurs internet ou encore des machines de pesée et d’inspection.

« Plus de trois millions de personnes et 800 000 véhicules par an traversent ces deux points de passage chaque année », a fait remarquer l’Ambassadeur Hugues Mingarelli, à la tête de la délégation de l’UE en Ukraine. « L’UE soutient l’Ukraine et le Moldova dans le renforcement de la sécurité à leur frontière commune et œuvre également en vue de simplifier et d’accélérer la circulation des biens et des personnes. »

Le point de passage de Kuchurhan-Pervomaisk, situé dans la partie transnistrienne de la frontière, est le plus fréquenté, avec en moyenne 1 800 véhicules et 7 300 personnes par jour. Les contrôles sont effectués à la fois par les autorités ukrainiennes et moldaves du côté ukrainien.

Le point de passage de Reni-Giurgiulesti est aussi l’un des plus fréquentés avec un grand nombre de camions transportant des céréales pour l’exportation depuis la République du Moldova. Plusieurs grands ports et dépôts se trouvent à proximité.

Outre la rénovation des deux points de passage frontalier, l’OIM aidera l’Ukraine et le Moldova à établir un système automatisé d’échange d’informations sur les voyageurs et les véhicules et fournira des équipements pour établir un point de contact commun au poste frontière de Palanca, au Moldova. Cela permettra de garantir l’obtention de données en temps réel par les services ukrainiens et moldaves qui gèrent la frontière.

« Nous sommes ravis de travailler avec les services de gestion des frontières et des migrations des deux pays, afin d’améliorer les infrastructures et les équipements aux points de passage sélectionnés », a déclaré Thomas Lothar Weiss, chef de mission de l’OIM en Ukraine. « Grâce à l’Union européenne, l’amélioration des postes frontaliers gérés conjointement permettra des procédures douanières et des contrôles aux frontières plus sûrs, transparents, efficaces et rapides. Les deux pays répondront ainsi aux normes européennes en matière de gestion intégrée des frontières. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter Varvara Zhluktenko, OIM Ukraine, Tel : +38 044 568 50 15, +38 967 447 97 92, Email : vzhluktenko@iom.int

  • Deux points de passage frontaliers entre l’Ukraine et la République de Moldova, Kuchurhan-Pervomaisk et Reni-Giurgiulesti, sont en cours de modernisation.