Un bureau chargé des affaires de la diaspora ouvre ses portes au Ghana

Posted: 
05/16/14

Ghana - L’OIM salue l’ouverture d’un nouveau bureau chargé des affaires de la diaspora au sein du Ministère ghanéen des affaires étrangères et de l’intégration régionale.

Il s’agit d’une étape importante de la part du gouvernement ghanéen, qui officialise la participation de la diaspora ghanéenne dans la gestion efficace des migrations et dans la planification nationale du développement.

La diaspora ghanéenne comprend environ 3 millions de personnes. La majorité vit dans les pays d’Afrique voisins et la plus grande concentration de migrants ghanéens en dehors de la région se trouve en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Le Bureau a été créé suite au succès de l’Unité de soutien de la diaspora du Ministère (DSU) établi en 2012 avec l’aide du Fonds de développement international de l’OIM (IDF). Ce Fonds finance les efforts des Etats membres de l’OIM dans le but de renforcer leur capacité à gérer les migrations.

Le DSU a été créé dans le cadre d’un projet national de participation de la diaspora visant à établir un lien durable entre la diaspora ghanéenne et les différentes institutions du gouvernement en vue d’atteindre les objectifs de développement et d’investissement.

Le nouveau Bureau chargé des affaires de la diaspora, qui bénéficie du soutien direct du Président et du Ministre des affaires étrangères ghanéens, est chargé des questions nationales liées à la participation de la diaspora et aux migrations, au sein du Ministère.

Parmi les objectifs proposés figurent la création d’une base de données sur la diaspora, la participation de la diaspora pour le développement national, la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation et la coordination avec les acteurs de la migration et du développement. Les tâches principales seront menées à bien par deux unités de soutien au sein même du Bureau : l’Unité de soutien de la diaspora et l’Unité des migrations et du développement.

La diaspora ghanéenne, en particulier les associations et les professionnels, a salué l’initiative, perçue comme une source d’informations précieuse, en particulier sur l’enregistrement des sociétés et sur les opportunités d’investissement.

Le Centre de promotion de l’investissement du Ghana (GIPC) œuvrera en coopération avec le Bureau pour mettre en place des mesures incitatives (principalement des exemptions d’impôt) en vue d’accroître l’accès de la diaspora aux opportunités d’investissement dans l’agriculture et l’énergie.

« La création du Bureau chargé des affaires de la diaspora met en évidence le fort engagement du gouvernement ghanéen à soutenir la gestion efficace des migrations par le biais du dialogue avec la diaspora. Elle entérine également l’importance des projets de l’OIM/IDF en fournissant une plateforme aux gouvernements pour trouver des solutions pratiques aux questions de migration », déclare Dyane Epstein, chef de mission de l’OIM au Ghana.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Dyane Epstein
OIM Ghana
Email: depstein@iom.int

or visit the website: www.ghanaiandiaspora.com

Related Links: