Le Japon renforce son aide dans les zones de retour en Iraq

Posted: 
03/02/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Internally Displaced Persons

Iraq - Tandis que le rythme des retours des Iraquiens déplacés vers leur lieu d’origine s’accélère ces derniers mois, le gouvernement du Japon fait don d’un nouveau financement à l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, afin de stabiliser les communautés touchées par le conflit en Iraq et de soutenir la réintégration durable des déplacés internes.

Le financement, estimé à 3,64 millions de dollars, permettra à l’OIM de fournir une réponse globale aux besoins des personnes touchées par le conflit dans les zones de retour. Le projet de 12 mois vise à aider plus de 160 000 personnes dans trois domaines : la réhabilitation des abris, le renforcement des services de santé et l’amélioration des structures médicales, et l’appui aux efforts de cohésion sociale dans les communautés de retour vulnérables.

« Le Japon fournit une aide aux Iraquiens/Syriens déplacés vulnérables et victimes de l’EI pour la quatrième année consécutive à travers son budget complémentaire », a déclaré Fumio Iwai, Ambassadeur du Japon en Iraq. « Cet appui financier montre l’engagement fort et loyal du Japon à la réponse aux besoins primaires dans les camps et dans les zones de retour en Iraq. »

« L’aide apportée à l’OIM fait partie d’un nouvel ensemble d’efforts humanitaires et d’actions en matière de stabilisation en Iraq, estimé à 100 millions d’euros. Le Japon est déterminé à aider les personnes déplacées, les réfugiés et les communautés d’accueil en Iraq, tout en contribuant aux efforts du pays pour son développement », a-t-il ajouté.

Le projet sera essentiellement concentré dans le district de Telafar, situé à environ 50 km à l’ouest de la ville de Mossoul, dans le gouvernorat de Ninive, qui accueille l’une des plus grandes concentrations de migrants de retour. Telafar a été repris du contrôle de l’EI à la fin de l’été 2017, après Mossoul.

D’après une évaluation de terrain réalisée par l’OIM en Iraq à Telafar en décembre 2017, près de 40 pourcent des maisons du district sont complétement détruites ou partiellement endommagées. En plus de réparer les maisons endommagées de plusieurs dizaines de familles vulnérables, l’OIM réhabilitera un parc dans le centre de Telafar, grâce à des travaux de paysagisme, de jardinage et à l’aménagement d’une aire de jeux pour les enfants.

« La sécurisation des abris et l’accès aux services de base sont essentiels pour permettre aux habitants de retour de reconstruire leur vie et de trouver une solution durable à leur déplacement », a déclaré Gerard Waite, chef de mission de l’OIM en Iraq.

« Nous sommes reconnaissants du soutien continu du Japon à l’OIM en Iraq en cette période cruciale. Les opérations militaires à grande échelle ont cessé et, en coopération avec le gouvernement iraquien, nous centrons désormais notre attention sur le renforcement des capacités et les réparations aux dégâts laissés par trois années de conflit », a-t-il ajouté.

« Les violences perpétrées par l’EI ont provoqué des atteintes émotionnelles, psychologiques et relationnelles dans les communautés, qui peuvent entraver le maintien de la paix, la cohésion sociale et la reconstruction des zones de retour », a déclaré Gulistan Chalabi, l’un des psychologues de l’OIM en Iraq. « De nombreux déplacés sont déjà rentrés. Cependant, ces mouvements ont aussi créé tout un ensemble de difficultés émotionnelles et relationnelles aux niveaux individuel, familial et communautaire.

L’OIM établira et fera fonctionner deux centres communautaires dans les districts de Telafar et de Mossoul afin de promouvoir les techniques de médiation et de résolution de conflit, le leadership des femmes et l’autonomisation des jeunes, et en vue de fournir un soutien psychosocial centré sur la gestion du stress, le renforcement de la résilience et la confiance en soi.

Par ailleurs, pour améliorer l’accès des migrants de retour et des déplacés internes à des services médicaux de qualité, l’OIM améliorera et redynamisera les centres médicaux existants, notamment l’hôpital général à Telafar et le Centre de santé primaire de Zaytun à Arbil.

Les fonds contribueront également à améliorer une unité ophtalmologique à Mossoul ; plusieurs milliers de personnes subiront des tests de vue et quelque 1 500 recevront des ordonnances pour des lunettes grâce à un partenariat public-privé avec l’entreprise japonaise Fuji Megane.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Sandra Black, OIM Iraq, Tel : +964 751 234 2550, Email : sblack@iom.int

 

  • Quelque 1 500 personnes recevront des ordonnances pour des lunettes grâce à un partenariat public-privé avec l’entreprise japonaise Fuji Megane. Photo : © OIM 

  • Le gouvernement du Japon octroie à l’OIM de nouveaux fonds pour stabiliser les communautés touchées par le conflit en Iraq et contribuer à la réintégration durable des déplacés internes. © OIM  

  • Le Japon aide les Iraquiens/Syriens vulnérables victimes de l’EI pour la quatrième année consécutive. © OIM

  • ©OIM