Opérations et des situations d'urgence

Le Département des opérations et des situations d’urgence est chargé de superviser les activités de l’OIM dans le domaine de la réinstallation, des mouvements, de la logistique, de la préparation et la réponse aux crises migratoires et situations d’urgence humanitaires par des mesures transitoires et de redressement.

Le Département coordonne la participation de l’OIM aux réponses humanitaires et fournit des services de migration dans des situations d’urgence ou d’après-crise en vue de répondre aux besoins de particuliers et de communautés déracinés, contribuant ainsi à leur protection. Il fournit un soutien technique aux efforts déployés sur le terrain, notamment face à des migrations forcées et à des mouvements de populations massifs, y compris des situations prolongées de déplacements internes et transfrontaliers en mettant en jeu des réfugiés. Ces mesures contribuent à l’amélioration des conditions des populations touchées par des crises et permettent de sauver des vies, grâce à l’identification et à la mise en oeuvre précoces de solutions durables et globales visant à mettre un terme aux situations de déplacements.

Le Département dirige, surveille et coordonne les activités de réinstallation et les programmes de transport de l’OIM, et formule des recommandations stratégiques sur des questions de politique générale et des questions opérationnelles, et fournit des orientations aux bureaux extérieurs sur l’élaboration et la mise en oeuvre des projets et la coordination interinstitutions.

Le Département des opérations et des situations d’urgence est composé de quatre divisions et d’une unité :

a) la Division de préparation et de réponse ;
b) la Division des situations de transition et de redressement ;
c) la Division des biens fonciers et immobiliers et des réparations ;
d) la Division des réinstallations et de la gestion des mouvements ; et
e) l’Unité des statistiques et de gestion des connaissances.

La Division de préparation et de réponse est le centre de liaison institutionnel chargé de la préparation et de l’atténuation des crises migratoires. Elle recueille et analyse les informations, planifie les interventions d’urgence et joue le rôle de service d’alerte rapide de l’OIM en cas de crise humanitaire. En outre, elle effectue des évaluations rapides des besoins et contribue à l’élaboration d’un cadre d’intervention stratégique. Elle propose une stratégie de politique générale et mondiale et fournit des orientations sur le rôle de l’OIM en matière de préparation aux crises et d’atténuation de leurs effets. En outre, elle fixe des normes institutionnelles et conserve une vue d’ensemble opérationnelle des mesures mises en oeuvre en réponse aux catastrophes naturelles et des interventions d’urgence complexes dans le monde.

La Division des situations de transition et de redressement supervise les programmes de transition/redressement et de stabilisation communautaire en s’inspirant du cadre pour les solutions durables visant à mettre un terme aux situations de déplacement. Elle élabore des politiques et une stratégie mondiale, apporte un soutien technique et fournit des orientations sur le rôle qui revient à l’OIM pour aider les gouvernements et les populations mobiles et vulnérables à faire face aux pressions migratoires et à se remettre des effets des catastrophes naturelles, de la dégradation de l’environnement, des atteintes aux droits de l’homme, de l’instabilité et des guerres. Elle fournit en outre des orientations générales sur la formulation et la mise en oeuvre de plans de redressement et de réadaptation permettant aux migrants forcés, aux communautés de retour et aux populations vulnérables de passer du stade des secours d’urgence à une stabilisation à moyen et long terme grâce à la mise en place de solutions durables aux déplacements, et au renforcement de la capacité d’adaptation des communautés.

Division des biens fonciers et immobiliers et des réparations fournit un appui général et opérationnel dans la phase d’après-crise en ce qui concerne le rapatriement des victimes d’un conflit, de déplacements forcés, de catastrophes naturelles, d’atteintes aux droits de l’homme et de déplacements, la résolution des conflits et les questions relatives aux biens fonciers et immobiliers liées au retour, y compris la restitution des droits de propriété aux populations déplacées et vulnérables.

La Division des réinstallations et de la gestion des mouvements dirige, supervise et coordonne les activités de réinstallation de l’OIM et ses programmes de transport. En sa qualité de centre de liaison institutionnel chargé des opérations de réinstallation et de transport, elle coordonne les aspects politiques, programmatiques et de gestion des ressources de l’action menée par l’OIM dans ces domaines, et fournit des instructions, des orientations et un soutien aux administrateurs de programmes de réinstallation et de mouvement présents sur le terrain. En outre, elle négocie, supervise et applique les accords mondiaux passés par l’Organisation avec les compagnies aériennes et autres transporteurs, et joue le rôle de centre de liaison chargé de la gestion des mouvements des bénéficiaires de l’aide de l’OIM voyageant par air, terre ou mer.  Pour plus d'informations, voir Aide à la réinstallation.

L’Unité des statistiques et de la gestion des connaissances veille au contrôle de la qualité des opérations de l’OIM en apportant un soutien en matière de collecte, d’analyse et d’évaluation des données, et de consolidation systématique des connaissances afin de renforcer la réponse humanitaire de l’OIM et ses opérations de redressement. Les statistiques détaillées produites par l’Unité indiquent la source des données aux fins d’analyse hiérarchisée des projets de l’OIM, de présentation des rapports aux donateurs et de contrôle financier. L’Unité est chargée, en outre, d’élaborer les outils et les produits permettant d’appuyer les opérations et les programmes déployés dans les situations d’urgence et d’après-crise.