Sud-Soudan

Juba - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) intensifie ses efforts pour répondre aux besoins des déplacés internes, des réfugiés et des communautés d’accueil en réponse aux inondations dévastatrices qui affectent plus de 900 000 personnes au Soudan du Sud.

« Le niveau de destruction et de souffrance causées par les inondations est bouleversant », a déclaré Jean-Philippe Chauzy, chef de mission de l’OIM au Soudan du Sud, à l’issue d’une récente visite dans les zones inondées dans la région de Jonglei.

Juba – L’Organisation internationale pour les migrations continue d’appeler à la libération inconditionnelle d’une bénévole et d’un enfant de quatre ans enlevés au Soudan du Sud lors d’un échange de coups de feu dimanche matin qui a coûté la vie à trois travailleurs humanitaires de l’OIM.

« Des efforts sont déployés en ce moment même pour tenter de localiser notre collègue et l’enfant disparus », a déclaré, ce matin, Jean-Philippe Chauzy, chef de mission de l’OIM au Soudan du Sud.

Pages