Sud-Soudan

Soudan du Sud - Le Bureau de l’aide en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA) d’USAID, qui fête cette année son 50ème anniversaire, aide l’OIM à fournir de l’eau salubre et des services d’assainissement à 20 000 déplacés internes réfugiés dans un site de protection des civils (PoC) des Nations Unies à Bentiu, au Soudan du Sud.

Soudan du Sud - Depuis la déclaration de l’épidémie de choléra le 15 mai, 5697 cas de choléra, dont 123 mortels, ont été confirmés au Soudan du Sud. Avec plus de 2400 cas signalés entre avril et juillet, l’épidémie dans l’Etat d’Equatoria-oriental est particulièrement problématique.

Soudan du Sud - Depuis le début de la crise au Soudan su Sud en 2013, plus de 1,1 million de personnes ont été déplacées de leur lieu d’origine. Plus de 95 000 d’entre eux ont trouvé refuge dans les sites de protection des civils (PoC) à travers le pays, où ils reçoivent de l’aide humanitaire.

Soudan du Sud - Le Ministère sud-soudanais de la santé a annoncé une épidémie de choléra le 15 mai 2014 et à ce jour, plus de 5 176 cas ont été signalés à travers le pays, notamment dans l’Etat du Nil supérieur, où la maladie à coûté la vie à au moins 17 personnes à Wau Shilluk.

Soudan du Sud - Près de 10 000 déplacés internes ont déménagé vers un site de protection des civils (PoC) des Nations Unies à Malakal, dans l’Etat sud-soudanais du Nil supérieur, construit par l’OIM et ses partenaires, et financé par le Département de l’aide et de la protection civile de l’Union européenne (ECHO).

Soudan du Sud - En coordination avec le Conseil danois pour les réfugiés, l’OIM aide à reloger 2 500 personnes déplacées à l’intérieur du pays dans le site de protection des civils (PoC) de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS) à Malakal, dans l’Etat du Nil supérieur, vers un nouveau site adjacent qui peut accueillir jusqu’à 10 000 personnes dans 1 065 tentes.

Soudan du Sud - Compte tenu des 1,4 million de personnes déplacées par le conflit actuel au Soudan du Sud qui sévit depuis décembre dernier (un million à l’intérieur du pays et près de 400 000 réfugiés dans la région), l’OIM estime que la situation humanitaire devrait empirer dans les prochains mois et qu’elle touchera un Sud-Soudanais sur deux avant la fin de l’année.

Soudan du Sud - L’OIM vient de terminer l’enregistrement de 28 968 déplacés internes ayant trouvé refuge dans deux des plus grands sites de protection des civils (PoC) à Juba, au Soudan du Sud : la Maison des Nations Unies et Tomping.

Soudan du Sud - Le début de la saison des pluies au Soudan du Sud a considérablement augmenté la menace de maladies transmises par l’eau, en particulier le choléra, pour quelque 86 000 déplacés internes qui se sont réfugiés dans des sites de protection des civils (PoC) au sein des bases des Nations Unies à travers le pays.

Soudan du Sud - L’OIM vient de publier un rapport sur les ressources et les besoins psychosociaux au Soudan du Sud, mettant en évidence de sérieuses préoccupations s’agissant de la protection et de la santé mentale dans un pays qui a été déchiré par le conflit ainsi que par de grandes lacunes dans le système de santé.

Pages