Le Maroc intègre la migration dans les stratégies nationales de développement

Posted: 
11/04/14

Maroc - L’OIM et le PNUD lancent aujourd’hui un programme à Rabat, la capitale marocaine, sur l’intégration de la migration dans les stratégies nationales de développement du pays.

Plus de 4,5 millions de Marocains vivent actuellement à l’étranger et les rapatriements de fonds qu’ils envoient au pays représentent 8% du PIB du pays. Le 1er janvier 2014, le Maroc a également adopté une nouvelle loi sur la migration pour faire face au défi croissant de la migration irrégulière et de la régularisation des migrants en situation illégale.

Le programme visant à intégrer la migration dans les stratégies de développement du Maroc a pour but d’optimiser la contribution de la migration au développement et de créer des mécanismes durables de consultation et de coordination entre les acteurs concernés, à savoir le gouvernement, le secteur privé, la société civile et le milieu universitaire.

Le programme de 4 ans, qui s’étendra jusqu’en 2018, réunira une vingtaine d’institutions nationales plusieurs fois par an pour débattre de la mise en œuvre du programme et des moyens pour avancer.

Il fait partie d’un projet commun OIM/PNUD plus large financé par l’Agence suisse pour le développement et la coopération mis en œuvre pendant la même période dans huit pays ciblés : le Bangladesh, l’Equateur, la Jamaïque, le Kirghizstan, la République de Moldova, le Maroc, la Serbie et la Tunisie.

Une centaine de représentants de ministères, du corps diplomatique, des institutions des Nations Unies, de la société civile et du milieu universitaire participeront au lancement d’aujourd’hui. Parmi les orateurs figureront Anis Birrou, Ministre des Marocains vivant à l’étranger et des affaires migratoires, Bertrand Louis, Ambassadeur de la Suisse au Maroc, Bruno Pouezat, Coordonnateur résident du PNUD et Anke Strauss, chef de mission de l’OIM.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Christos Christodoulides, OIM Rabat, Tel. +212-5-37652 881 -Email: cchristodoulides@iom.int